LE BILLET d'e-crossmedia.

Première Interview de la ministre e la culture Roselyne Bachelot, ce lundi matin sur LCI 

Roselyne Bachelot, ministre de la culture, était ce lundi matin l‘invitée politique sur LCI, sa première longue interview en radio télé depuis sa nomination la semaine dernière au sein du gouvernement constitué par Jean Castex. Au micro d’Elizabeth Martichoux, elle y a annoncé plusieurs infos et précisé certains axes sur lesquels elle entend faire porter les efforts de l’administration qu’elle dirige désormais. 

L’audiovisuel :

. Elle a demandé au chef du gouvernement de pouvoir bénéficier  d‘un secrétaire d‘état en charge de ce secteur puisqu’une salve de nominations complémentaires doit avoir lieu d’ici quelques jours, "même si je saurai faire sans, si ce n’est pas le cas".

.  A propos du renouvellement du poste de Président de France Télévisions dont la liste des candidats doit être connue d‘ici quelques heures,  elle y sera attentive tout en laissant le CSA prendre sa décision le 4 juillet en toute liberté, comme le prévoit la loi. « J’ai ma petite idée sur la personnalité que je préférerais, mais je n’en dirais rien, même si j’y jetterai plus qu’un œil … Les deux !».

.  France 4, dont la fermeture annoncée avant la crise sanitaire était annoncée : "La chaîne a joué un rôle essentiel durant le confinement avec l‘école à la maison. Si son existence devait effectivement être remise en cause, il faudra réfléchir à une autre solution du même ordre,  dans le cas notamment où une nouvelle vague pandémique devait frapper le pays".

Les festivals :

.  Les Etats généraux y seront consacrés en septembre pour imaginer des solutions et assurer l‘avenir de ce secteur. "Mon mandat c’est de bâtir des projets avec de grands acteurs de la culture et les élus et décideurs de terrains. Le premier ministre souhaite une politique qui s’appuie sur les territoires. Je travaillerai avec les élus... Soyons imaginatifs ensemble, en prenant en compte les artistes, les techniciens, et les secteurs du tourisme qui sont fortement liés à ces événements..."

.  Le port du  masque et les gestes barrières : 

"Je suis d’accord avec le projet d’obligation de port du masque que prépare Matignon Mais dans les institutions culturelles, qui dépendent de mon ministère, ça fonctionne déjà très bien ! Les directeurs de salle ou les organisateurs de concert respectent parfaitement les consignes.

Ce sont les rassemblements organisés spontanément, ça et là, les rave-party comme celle dans la Nièvre depuis hier soir qui posent problème. J’en appelle aux jeunes, ils doivent être eux-aussi responsables".

Roselyne Bachelot, il y a quelques jours encore chroniqueuse sur France Musique pour l’art lyrique, sur RTL aux grosses têtes de Laurent Ruquier ou encore sur LCI comme ancienne ministre de la santé, conclue :

"On m’a catalogué comme amoureuse de l’opéra c’est vrai, mais je suis ouverte à tous les arts. J’aime même aussi le rap, la littérature, le théâtre … 

L’approche politique en s’appuyant sur les territoires voulue par Jean Castex me va très bien.

Je suis moi-même issue de la politique de terrain, en ayant été élue municipale et départementale avant d‘accéder à des responsabilités ministérielles.

Ma France c’est celle des champs, des quartiers, et des sous-préfectures ! ".

13 juillet  2020

Bouton_suiPREC.png
39856426-icône-flèche-de-retour-signe.gi
Bouton_suivant.png

 conseils en stratégie opérationnelle Web, Radio, TV.

,

facebook - Copie.jpg
RaQ8F9WZHKM8kxk2NQxzxmuX6qXxWfnsEj29eQHF
Logo-LinkedIn.png
BOUTON-copie-ORANGE.gif
QUI.jpg