Avec Gautier CAPUÇON, 

Violoncelliste.

Gautier  CAPUÇON ,

violoncelliste

"Les carnets de Gautier Capuçon sur Radio Classique"

 

" Depuis un an , la radio m’offre un rapport au public différent, complémentaire de celui que je connais en tant que soliste, sur toutes les scènes de part le monde.

Chaque samedi et dimanche, de 10 heures à 11heures, sur Radio Classique,  je partage mes coups de cœur pour des artistes souvent jeunes dans leur carrière et ma passion pour le répertoire. Avec la pandémie, j’ai expérimenté et apprécié une nouvelle forme : les live par internet, confiné depuis chez moi …"

  • Vous vous êtes retrouvé privé de concerts…

J’étais à San Francisco pour préparer la dernière tournée de Mickael Tilson Thomas à la tête de l'orchestre qu’il dirige depuis 25 ans. Nous avions 3 concerts programmés sur place, plus un à Carnegie Hall à New York… Tout a été annulé ! Dans un premier temps, nous avons espéré maintenir le premier pour la radio et les plateformes internet, mais ça n’a même pas été possible …

Je suis donc rentré et à mon arrivée à Roissy, j’étais le seul a porter un masque à l’aéroport ! Les gens dans l’aérogare me regardaient bizarrement et se disaient ce type est fou !

  • Très vite, le besoin de continuer malgré tout à conserver un rapport avec le public vous a semblé nécessaire ?

médaillon vidéo 1.PNG

Tous les artistes ne l’ont pas fait. Moi, en effet, ça a été mon cas. Dès le samedi d’avant le confinement,  j’ai pris mon violoncelle … C’était dans un moment de doute, d’interrogation. Ce n’était même pas de l’angoisse encore, même si je voyais tomber des mails qui annonçaient des annulations de concerts les uns après les autres. On ne comprenait pas ce qui se passait. Ça a donc été mon refuge: je me suis retourné vers la musique et je suis revenu aux sources avec la première suite de Bach.

Cliquez!

J’ai commencé à poster tous les jours et  il y a eu de plus en plus de monde pour assister a ces vidéos ou ces live sur Facebook, Twitter,  ou Instagram. J’ai écouté les demandes des internautes. Cette relation quotidienne avec eux m’a apporté énormément d’émotion ! J’avais envie d’offrir ce moment de fraicheur, cette respiration aux personnes seules, aux familles endeuillées, aux urgentistes et aux soignants qui se battaient pour nous.

médaillon vidéo 2.PNG

Cliquez!

  • Vous avez encore découvert une autre facette de votre relation avec le public ...

Oui. Autre chose que celle qu’on a en donnant des concerts, même si on pense aux cocktails ou aux dédicaces qui concluent les soirées. Cela n'a rien à voir non plus avec ce que je vis chaque weekend à la radio … Il s’est passé quelque chose de fort, de personnel ; j’ai reçu tellement de messages !  Une Maman m’a écrit que sa petite fille a découvert la musique classique en regardant les vidéos; une soignante m’a montré des  personnes âgées dans un EPAHD qui visionnaient et écoutaient les streaming. C’est pour ça que je l’ai fait. Et aujourd’hui ça me manque !

 Il faut maintenant tourner la page ...

C’était une période inédite, exceptionnelle.  Il faut revenir à une certaine forme de réalité. Ces "live" sur les réseaux sociaux étaient évidemment libres d’accès, gratuits. Or, nous vivons de notre art, quelque soit la discipline, la musique comme le théâtre ou la danse … Il faut qu’on reprenne conscience de çà et que les artistes soient rémunérés. Quitte à passer par le digital, tant que les salles de concert ne rouvriront pas, même si rien ne remplacera le spectacle vivant. Donc maintenant, je refuse de continuer à jouer gracieusement;  c’est une forme de soutien à l’ensemble des artistes.

  • Vous avez participé à l’enregistrement qui fera date , ce CD « Symphonie pour la vie », avec une kyrielle de stars au profit des Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France …

En quelques jours, il est dans les tops des streaming ! Ça s’est fait dans des conditions inédites, en respectant bien sûr les distances sanitaires, et en 3 semaines : un record ! Le but est de donner de l’argent à l’APHP et d’envoyer un message de solidarité collective et de soutien. Nous jouerons d’ailleurs le programme de ce disque lors d’un concert avec France Télévisions à la mi-juin , au théâtre du Châtelet, pour relancer les dons …

  • Vous pourrez en parler ce weekend sur Radio Classique ?

Malheureusement non, car les émissions qui sont diffusées ces jours ci encore ont été enregistrées en amont. La radio a fait un travail magnifique pour maintenir l’antenne dans des conditions très difficiles durant le confinement et nous allons tout juste en sortir progressivement. Beaucoup de  solutions ont été trouvées durant cette période, comme nous allons tous devoir le faire  tant que nous n’aurons pas de visibilité sur la réouverture des salles de spectacle… Cela passera par internet, en réfléchissant avec les diffuseurs pour que les artistes puissent à nouveau être rémunérés. Que la vie normale reprenne son cours !

Ont participé à l’enregistrement de «Symphonie pour la vie »

Gautier Capuçon, Natalie Dessay, Alexandre Tharaud, Philippe Jaroussky, Yvan Cassar, Bertrand Chamayou, Nemanja Radulovic, Karine Deshayes, Hugues Borsarello, Edgar Moreau, Franck Braley, Lise Berthaud, Nicolas Dautricourt, Laure Favre-Kahn, Laurent Naouri, David Moreau, Mathieu Martin, Neima Naouri, Tom, Naouri et Rhiannon Mothersele

39856426-icône-flèche-de-retour-signe.gi
BOUTON-copie-ORANGE.gif
QUI.jpg