Avec  Mélanie NANQUETTE, chef de projet «les Con-finés des Antilles» NRJ Antilles

Guadeloupe et Martinique, près de 770 000 habitants.

S’adapter aux circonstances : une nouvelle offre  pour être en phase avec le public.

  • Le confinement, assorti en Guadeloupe et Martinique d’un couvre-feu sur les 2 départements, vous a conduit à inventer un nouveau rendez-vous, pour être en phase avec votre public ?

CLIQUEZ !

Dans un premiers temps, nous avons allégé l’antenne, les gens étaient beaucoup à la recherche d’info et venaient en complément pour de la musique. Depuis quelques 2 semaines, le ressenti général a évolué. Les gens se lèvent plus tard, nous avons décalé le «Morning» d’une heure, de 7h à 10 heures.

Et puis un profond besoin d’interactivité, de partage nécessaire en début de soirée est apparu. En une dizaine de jours nous avons donc imaginé et mis en place un rendez-vous entre 20 h et 22 heures, ...

Mire_confinés_des_Antilles_20_heures.PN

Mais nous avons pris d’emblée en compte les usages de nos auditeurs, leur pratique encore plus massive ces temps-ci des réseaux sociaux.

Ce show de radio avec ses 3 animateurs est conçu pour être également regardé en vidéo. Le meneur de jeu est seul en studio et il co-anime l’émission avec ses 2 acolytes qui sont chez eux, sur chacune des îles ! Nous accueillons aussi des invités, des DJs …

  • Et les auditeurs partagent à l'antenne leurs conditions de vie si particulières à l’antenne ?

Oui, car c’est le début de soirée et elle  sera longue ... C'est aussi simplement l’heure de l’apéro, c’est convivial. Il y a des recettes de cocktails, des recettes de cuisine partagées à l'antenne par les auditeurs… On est loin du concept originel de l'offre NRJ, encore que... 

Les gens parlent de leur vécu, ils échangent leurs expériences personnelles, ils dévoilent une part de leur intimité, dans la bonne humeur.  Il y en a besoin !  C'est une séquence particulière: les repères habituels sont bouleversés et nous cherchons à être en phase avec notre public. 

Il fait très beau et chaud , comme souvent chez nous aux Antilles.

Mais nos plages paradisiaques comme  les randonnées en montagne sont évidemment interdites à tous.

Nous avons tout de même maintenu nos rendez-vous du dimanche. Deux émissions : le before et l’after "Beach Party " en fin de matinée, et en début de soirée.

Ces  sessions sont conçues pour accompagner les gens quand ils se rendent normalement à la plage ou quand ils en reviennent. Depuis presque 8 semaines notre nature sublime nous manque, nous ne sommes pas autorisés en en profiter. Restent la musique, le sourire, et la bonne humeur  : la magie de la radio!

Et il y a surtout aussi les soirées. Les Master Mix jusqu’à minuit le vendredi, et le samedi soir c'est la fête grâce a nos DJs , jusqu'à 5 heures le dimanche matin !  C'est un rendez-vous très populaire depuis des années ici !

Personne ne peut sortir. Si on veut danser, s'amuser c'est forcément confinés, à la maison. Les gens respectent très largement les consignes et du coup la radio permet de décrocher de cette triste réalité, d’échapper à la morosité ambiante.

  • Mais la radio ne souffre-t-elle pas trop des plateformes de streaming comme You Tube ou Deezer ?

Le plus de la radio c’est l’humain. Bien sur, aujourd’hui tout le monde peut faire sa prog , tout le monde se ballade avec son petit matériel, ses réseaux. Evidemment chacun peut facilement écouter sa play-list perso. Mais l’humain est essentiel, la bonne humeur et l'empathie des animateurs, leur connaissance de la musique est un énorme "plus ". 

L'emblème ici c’est Ti-Marc qui porte les Con-finés de 20 h à 22 h.

Il est comme un Tonton pour nous tous, il connait tout le monde aux Antilles, il a un répertoire de folie. C’est très important cet aspect, d’autant plus en ce moment!

rond.gif
BOUTON-copie-ORANGE.gif
QUI.jpg