Avec Maryse EWANJE-EPEE, RMC et BFM.

Intervenante spécialisée RMCSport, écrivaine et ancienne internationale d'athlétisme,

17 fois championnats de France et recordwoman de France du saut en hauteur

Cela fait longtemps qu'RMCSport utilise la radio déportée pour ses consultants qui ont la bougeotte . Je suis moi-même très fréquemment en reportage loin de la station , pour les restransmissions  de compétition ou de meeting d’athlétisme. Mais c'est la première fois pour ma part que je fais de la radio confinée dans mon salon avec mon studio mobile hyper portable. Le confort est évident mais pas la spontanéité à l’antenne. Elle est fortement diminuée par les décalages entre intervenants.

Fort heureusement, la fibre est arrivée dans mon quartier juste au début du confinement sinon j'étais "marron" et pas uniquement de peau (rires).

  • Quel changement dans la forme pour exercer votre métier de femme de radio ?

  • Quelle incidence sur le fond du programme ?

Ce sont les contraintes « techniques » qui provoquent  immanquablement des programmes en mode un peu «dégradés». Chacun  intervient depuis son domicile : la complicité entre les intervenants à l’antenne en prend un coup. Ce n'est pas parfait !

Dans le cas de mes émissions, "le Moscatoshow" sur RMCSport est en temps "normal" diffusé en simultané en TV, ce n’est plus le cas .

Il est aussi très difficile de préserver l’esprit du talk info "RMC Sport Show" :  les interventions indisciplinées qui sont un peu le cœur des programmes deviennent vite brouhaha.

  • Quid de «l’après »?

La technique devra forcément évoluer, ce qu'elle a déjà fait largement depuis mes débuts sur RMC il y a dix-sept ans! A terme, la radio "léchée", en studio acoustique sera je pense remise en question en raison de son coût de production et parce que les nouvelles générations consomment les webzines radio TV à la carte

Il y a aura surement un rééquilibrage à faire entre la "belle radio", illustrée et "propre" et les talks shows. Durant des années, j'ai d'ailleurs produit des émissions à destination de 14 pays d'Afrique et de la Caraïbe, produites "maison" avec des invités "salon" et des intervenants au téléphone… Ca faisait un tabac !

39856426-icône-flèche-de-retour-signe.gi
BOUTON-copie-ORANGE.gif
QUI.jpg