Le texte e-crossmedia stylisé

Audiences TV : les chaines d’info continu sont critiquées, mais toujours plus regardées : Seule CNews recule...

 

 

 

Sorry its not set :(

 

Sorry its not set :(

A l’exception de CNews qui baisse pour la première fois depuis janvier 2020 - 0,2 points -

l’audience des chaines d’info continu augmente, selon les chiffres de mesure sur un an publiés par Médiamétrie, ce 30 mai 2022.

 

BFM décroche la palme avec 3,4% de part d’audience, elle gagne 0,8 point.  

C’est même la chaîne de télé française qui signe la plus forte progression de mai 2021 à mai 2022.

Mais ce beau succès ne peut décemment pas être valorisé, bien sûr, par l’équipe du groupe Altice au moment ou la rédaction est endeuillée par le décès, hier, d’un de ses journalistes dans l’est de l’Ukraine…

 

LCI enregistre + 0,6. et gagne du terrain sur CNews : belle performance pour la pionière française en télévision d'info continu du groupe TF1, qui signe donc la deuxième meilleure progression du paf!

Du coté de France Télévisions, sa version TV de "franceinfo :" gagne elle aussi du terrain : elle totalise aujourd’hui 0,9%.

 

Plusieurs raisons peuvent être envisagées pour expliquer le trou d’air de CNews, alors que la chaine détenue par Vincent Bolloré avait plutôt le vent en poupe depuis de longs mois.

Beaucoup d’observateurs soulignent le positionnement "très à droite" du traitement de l’actualité.

Finalement, comme dans les urnes, la "clientèle" potentielle n’est peut-être pas si conséquente que cela.

Et puis ...

Autant les médias "d'opinion" sont considérés et respectés par le grand public quand il s'agit de presse écrite, ce n'est toujours pas vrai s'agissant de l'audiovisuel.

Sur quelques radios nées en 1982 avec la libération de la bande FM et qui subsistent , ou sur les sites web d'aujourd'hui qui affichent et revendiquent leur "tendance" politique, ca passe.

Sur les radios, et les chaînes de télévision "prémium" considérées comme des Mass Médias, les auditeurs et les téléspectateurs demeurent attachés à une forme d'équilibre s'agissant des courants de pensée.

D'ailleurs l'instance de régulation, l'Arcom qui succède au CSA, est là pour y veiller et faire respecter la loi.

CNews avait pourtant choisi d’enfoncer le clou, à l’occasion de l’élection présidentielle.

 

Sorry its not set :(

Par exemple :

malgré la guerre qui prenait de l’ampleur en Ukraine, les reporters de CNews n’ont plus été dépêchés sur le terrain au bout de quelques semaines!

Effectifs réduits, difficulté et dangerosité de faire couvrir l’actualité dans les zones de combat par de jeunes professionnels peu expérimentés, et surtout coût élevé des missions à l’étranger…  

Le choix de la chaîne a été de rapatrier ses équipes en France et de donner la priorité à la campagne électorale.

Stratégiquement la direction a considéré que son ADN c'était les débats en plateau,

et que ses téléspectateurs fidèles étaient plus concernés par l'enjeu de la Présidentielle que par l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe.

Mais ...

Une chaine d'info continu qui fait en partie l'impasse sur un fait d'actualité si lourd et qui n'illustre plus ses émissions avec ses propres images et surtout le récit de ses journalistes,

celà a peut-être finalement déstabilisé tout de même les télespectateurs!

 

Exceptée CNews donc, force est de constater que les chaines d’info continu s’en sortent tout de même mieux que les chaines généralistes, traditionnelles, disponibles sur la TNT.

Les téléspectateurs choisissent de regarder ces offres d’actualité de flux,

alors qu’ils passent pourtant de moins en moins de temps chaque jour devant l’écran de leur salon : 26 minutes de moins qu’il y a un an, si c’est le mois de mai qui sert de référence.

Après la période des confinements durant laquelle la télévision a connu une embellie puisque beaucoup d'entre nous étions "captifs" à la maison, Médiamétrie note que l’évolution du mode de consommation des médias s’accélère.

Sorry its not set :(Il y a les plateformes comme Netflix ou Amazon Prime qui grignotent toujours plus leurs parts du gâteau.

Témoin ce mardi soir le quart de final Nadal-Djokovic en nocturne à Rolland Garros : la Fédération a choisi de le faire est diffuser en clair par la plateforme américaine, 

ce qui provoque le courroux de la pédégère de FTV Delphine Ernotte .

Et puis encore, s'agissant d'évolutions ... 

Comment ignorer la concurrence du web surtout s'agissant du jeune public ? Pour l'info les offres en ligne comme Brut ou Hugo Decrypte deviennent une référence.

Cette cible s'éloigne des JT traditionnels.

 

C'est donc bel et bien une révolution culturelle qui est en marche.

L'ensemble des programmes des chaines traditionnelles sont de moins en moins regardés en direct.

Par exemple : 1 téléspectateur de TF1 sur 4 regarde "Koh Lanta" en différé. 21 % des fidèles de "Mariés au premier regard" sur M6 font de même…

 

Reste que la hiérarchie des grandes chaînes demeure inchangée, et ce depuis des années.

TF1 en tête, même si elle perd 1,1 point en 1 an.

France 2, elle gagne 0,3 points et totalise 14,8% de part d’audience.

Suivent France 3 et M6, puis France 5, et TMC à égalité avec Arte.

 

 

e-crossmedia, le 31 mai 2022.

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !