Le texte e-crossmedia stylisé

Actualités d'e-crossmedia

Témoignages du web, de la radio, de la télé, de la com, et de la formation.

Sous Intelligence, totalement artificielle : sur un réseau social professionnel une pub pour un site destiné aux journalistes : pour la rédaction automatique de papiers ! C'était pas mieux avant, mais quand même ... (le 18-08-2022)

 

 

L'Intelligence artificielle "au service" de l’info ...

Quand une pub déguisée en article, sans doute elle aussi pensée par un robot, vante une technologie prétendument valeureuse pour les journalistes  !

Ca commence par :

 

« En 2022, chaque stratégie de référencement et de Marketing de Contenu passe obligatoirement par une publication de contenu réfléchie et un netlinking ciblé.

Depuis quelques années apparaissent des outils autour de GPT-3 pour générer automatiquement du texte.

L’avantage de la rédaction assistée réside dans le fait de générer du contenu automatiquement sans se retrouver avec le syndrome de la page blanche. »

 

Sorry its not set :(

 

Et ca se précise :

  • Vous lui donnez simplement un titre, des mots-clés, éventuellement un plan…
  • L’outil vous retourne un article complet ou des chapitres en quelques minutes.
  • Vous pouvez ensuite éditer cette version et demander de réécrire des phrases ou de les développer.

En fait la bécane mouline sur tout ce que Google et les réseaux sociaux peuvent avoir en stock sur votre thème, elle les compile, les sélectionne, les hiérarchise, les ordonne, toute seule !

Puis elle vous les restitue en quelques secondes, en optimisant bien sur les référencements pour, à votre tour, être bien visible sur le web quand vous aurez publié...

 

Evidemment il y a un "robot", pardon une IA, en bas de page du site au cas où vous souhaiteriez vous renseigner.

Pour une fois, nous ne publirons pas lien !

 

Sorry its not set :(

 

 

Dernier détail :

celà coûte,  pour le forfait de base, 19 dollars US les 5 000 mots.

Moins cher qu'un salaire de journaliste, comme de bien entendu ...

 

 

e-crossmedia, le 18 aout 2022.

 

 

 

 

Voir l'article

Un Quadra de haute-fidélité : le 17 aout 1982 était fabriqué le premier Compact Disc à Hanovre ! (le 17-08-2022)

 

Ce 17 août les parents Sony et Philips, qui ont donné naissance au CD, célèbrent son 40ème anniversaire !

Il leur a fallu 3 ans de gestation.

C'est en effet en 79 que les 2 firmes s’étaient unies pour créer des platines "laser", des machines révolutionnaires bardées de puces électroniques : des petits monstres de technologie, les plus puissants à l’époque, pour des appareils destinés au grand public.

Le cahier des charges, qui allait révolutionner les usages à la maison ou en voiture comme dans les régies de radio et de télévision, était entre autres :

une meilleure dynamique sonore, plus de problème de tête de lecture, des disques bien moins fragiles que les vinyls, un accès facile à chaque plage sonore …

Et puis une durée d’enregistrement bien plus longue pour chaque support …

 

C’est, dit-on, le maestro Herbert von Karajan qui l’aurait définie pour que la version la plus lente de la 9ème symphonie de Beethoven enregistrée en 51 à Bayreuth par Wilhelm Furtwängler puisse tenir sur un seul disque !

Résultat :

un petit rond en polycarbonate recouverte d’une fine couche d’aluminium de 12 centimètres qui sort, donc, de l’usine de Langenhagen en Allemagne le 17 aout 1982

et qui commencera à être commercialisé quelques semaines plus tard.

 

Sorry its not set :(

 

Les 2 premiers enregistrements produits et commercialisés sont la Symphonie Alpestre de Richard Strauss enregistrée par Karajan, justement, avec le Philarmonique de Berlin,

et l’album "The visitors" d’Abba. 

 

 

Ce sont les amateurs de musique classique qui adoptent les premiers le CD, Philipps grave rapidement quelques 200 œuvres et propose un catalogue sur lequel se ruent les mélomanes.

Il faut reconnaitre que dans les premiers temps le prix d'un compact disque reste très peu abordable, comme d'ailleurs les lecteurs.

 

Sorry its not set :(

Le grand public n'adoptera vraiment le CD qu'à partir de 85 avec l’album "Brothers in Arms" de Dire Straits :

plus d’un million d’exemplaires vendus !

 

 

 

 

Le succès du Compact Disc est grandissant, jusqu'en 2005 avec l'arrivée des fichiers téléchargeables sur internet.

Dans le même temps, le vinyle qui avait presque disparu revient, lui, en odeur de sainteté.

Le jeune public le redécouvre grace aux DJs et aux musiques urbaines qui le remettent en scène avec la pratique du mixage.

 

En décembre dernier en France il s'est même vendu plus de vinyles que de CD.

L'histoire est un éternel recommencement, comme un disque ... rayé !

 

PS : souvenir perso .

Etudiant, et en stage à France Inter, j'étais en régie du sudio 134 à la Maison de Radio France quand le 1er CD a été diffusé sur cette antenne.

Je revois, comme si c'était hier, le technicien câbler la platine laser Philips à la console.

Isabelle Montrozier, l'une de mes profs de journalisme avec entre autres Jérôme Bonaldi, présentait le 6 h / 6 h 30.

En sortie du journal, elle a lancé Paulo Comté "it's wonderful", en valorisant bien le fait que c'était une nouvelle technologie.

Ce devait être début 1985 ...

 

e-crossmedia, le 17 aout 2022.

Voir l'article

Fini le papier : le seul quotidien de Nouvelle Calédonie passera bientôt au total digital ! Outremer encore plus qu'en métropole la presse, à l’image des télés et radios, se doit d’épouser son époque… (le 17-08-2022)

 

Sorry its not set :(

 

"LNC",

"Les Nouvelles Calédoniennes" demeure le seul quotidien de ce territoire français formé de 10 îles dans le Pacifique Sud, qui compte quelques 270 000 habitants.

Au delà des sites et blogs qui comme partout sont disponibles sur le web, les sources d'info professionnelles sont :

4 stations de radio locales qui émettent sur la bande FM : la 1ère pour le service public, et une antenne filliale d'NRJ. Avec également "Radio Jiido" ouvertement de gauche et indépendantiste , et RRB Radio Rythme Bleu, de droite et anti-indépendantiste.

Et 3 télévision locales : la 1ère pour le service public, Canal + Calédonie, et "Calédonia" -anciennement NC TV- une généraliste privée.

 

Le journal de presse écrite "LNC" est donc contraint de passer totalement au numérique : la version "papier " ne sera plus imprimée à partir du 1er janvier prochain..

Le journal est en effet placé en procédure de sauvegarde depuis un an et ne bénéficie pas d'un plan de reprise ambitieux qui lui permettrait de continuer à exister comme depuis sa création.

Pour le directeur général du groupe Melchior, constitué d’investisseurs locaux et propriétaire de la publication, cette révolution est devenue incontournable.

 

Sorry its not set :(

Yves Delauw précise à l’AFP…  

« du fait de la baisse constante du tirage, du doublement du prix du papier, et de l’effondrement du marché publicitaire ».

C’est donc une nouvelle époque qui débute pour ce titre créé en 1971 et qui avait été racheté en 87 par Robert Hersant avant d'être controlé, donc, par des acteurs calédoniens.

 

Du lundi au vendredi les lecteurs ne pourront donc lire l’actualité que sur leurs smartphones ou autres tablettes...

https://www.lnc.nc/

Seul un magazine "papier" devrait pouvoir subsister le weekend en kiosque comme dans la boite aux lettres des abonnés.

 

Le journal calédonien a moins de chance que France Antilles…

 

Sorry its not set :(

 

Le , le tribunal de commerce de Fort-de-France avait prononcé la liquidation judiciaire du groupe France-Antilles sans poursuite d'activité.

Sorry its not set :(

Il avait donc carrément cessé de paraitre dès le 1er février en Guadeloupe, Martinique et Guyane.

 

Mais le titre a été repris par le groupe de Xavier Niel et a pu être à nouveau diffusé seulement 2 mois plus tard.

8 à 10 millions d'euros ont été investis dans le groupe pour une parution quotidienne du journal dans les trois territoires, le projet a également été soutenu par l'État dans le cadre de la procédure du CIRI (Comité Interministériel de Restructuration Industriel) à hauteur de 3,5 millions d'euros.

La renaissance de France Antilles a d’abord eu lieu en version numérique, mais la traditionnelle version papier a pu être à nouveau imprimée et diffusée dès le mois de juin. https://www.guadeloupe.franceantilles.fr/

 

Son Directeur Général, Claude Perrier, confiait d'ailleurs à e-crossmedia durant la cris sanitaire que la version digitale permettait au titre de survivre, l'acheminement de la version papier étant rendue difficile du fait des restrictions de déplacement. L'autre intérêt étant également, de reconquérir via le web un lectorat plus jeune ...

 

 

e-crossmedia, le 17 aout 2022.

Voir l'article

Afghanistan : 1 journaliste sur 2 a disparu en 1 an depuis l'arrivée au pouvoir des Talibans ... (le 15-08-2022)

 

 

Voici précisément un an ce 15 aout que l’Emirat Islamique d'Afghanistan a été instauré après la chute de Kaboul.

A cette date 547 médias diffusaient des informations dans ce pays,

avec un peu moins de 12 000 journalistes.

12 mois plus tard RSF constate que 219 publications ont disparu : ne subsistent que 4759 professionnels.

Et ce sont les femmes journalistes qui sont les premières victimes de cette "onde de choc" comme le dit l'Organisation Non Gouvernementale :

76,9% d’entre elles ont perdu leur emploi.

 

Sorry its not set :(

 

En Afghanistan, le journalisme a subi une véritable hécatombe depuis un an.

Médias et journalistes sont sous le joug de réglementations iniques limitant la liberté de la presse et ouvrant la voie à la répression et à la persécution".

Voilà le constat de Christophe Deloire, le secrétaire général de Reporters Sans Frontières dans l’enquête exclusive publiée par l'ONG ces dernières heures.

https://rsf.org/fr/un-apr%C3%A8s-la-chute-de-kaboul-l-afghanistan-perdu-plus-de-la-moiti%C3%A9-de-ses-journalistes

 

Sorry its not set :(

Meena Habib, la directrice de l’agence "RouidadNews" à Kaboul,

qui a précisément créé son média le jour de la prise de pouvoir des Talibans pour informer et défendre les acquis des femmes des vingt dernières années, témoigne : 

"Les femmes journalistes, celles qui ont la possibilité d’exercer leur métier, travaillent en plus pour un salaire misérable.

Elles font leur devoir d’informer avec le ventre vide !

Elles travaillent dans des conditions physiquement et psychiquement violentes et fatigantes, sans aucune protection.

Aujourd’hui, toutes les associations de défense des droits des journalistes sont composées uniquement d’hommes, et travaillent pour les hommes !” 

 

Sorry its not set :(

Dans certaines provinces, l’obligation de remplacer les programmes musicaux ou d’information par des programmes religieux a poussé certains médias à cesser leur diffusion.

L’ONG pointe aussi de nouvelles contraintes économiques, telles que l’arrêt de l’aide internationale ou nationale,

et la baisse des revenus publicitaires dans un contexte de crise économique aiguë, qui ont mené à l’arrêt de l’activité de certains médias.

 

 

e-crossmedia, le 15 aout 2022.

Voir l'article

Feu vert du Conseil constitutionnel : la Redevance de l'audiovisuel public a bel et bien vécu ! (le 14-08-2022)

 

Sorry its not set :(

 

 

Les 2 recours déposés par la NUPES et les sénateurs socialiste sont retoqués. !

C'est en conséquence officiel depuis 48 heures :

le conseil constitutionnel valide le projet de suppression de la redevance de l'audiovisuel public porté par le gouvernement.

La mesure est effective dès cette année puisqu'elle est incluse à la loi de finance rectificative.

 

Mais les sages de la rue de Montpensier soulignent des "réserves d'interpretation".

Ils considérent en effet que cette mesure est "susceptible d'affecter la garantie des ressources du secteur de l'audiovisuel public, qui constitue un élément de son indépendance".

 

Les organisations syndicales continuent à s'opposer à cette évolution, en s'appuyant nottement sur le même argument.

Une journée de grève a d'ores et déjà lourdement perturbé les antennes de radios et de télévisions le 28 juin dernier.

Sorry its not set :(

 

Le Président de la République, alors encore candidat, avait précisé en avril dernier son projet dans la matinale de France Inter.

3 minutes 16 à réécouter, ici :

 

 

https://twitter.com/franceinter/status/1517396390149767168

 

 

 

 

 

e-crossmedia, le 14 aout 2022.

Voir l'article

L’Ukraine bien sur … Mais pas seulement ! Face, entre autres, aux Fake News, l’info professionnelle est essentielle sur bien d'autres terrains en crise ! La fondation Hirondelle poursuit sont travail pour épauler, partout où c’est nécessaire, les médias locaux … (le 14-08-2022)

 

La Fondation Hirondelle est une organisation suisse à but non lucratif créée en 1995, qui fournit de l’information à des populations confrontées à des crises, pour leur permettre d’agir dans leur vie quotidienne et citoyenne.

Elle produit et diffuse des programmes d’information et de dialogue en utilisant les supports les plus adaptés, développe et soutient localement des actions de formation et d’appui éditorial

pour leur permettre de fonctionner de manière plus durable.Sorry its not set :(

Madagascar, Burundi, Pakistan, RD Congo, Tunisie, Burkina Fasso …

Autant de terrains de crises qui ne dominent plus l’actualité sur les grandes chaînes d'info occidentales, estompés par la guerre en Ukraine.

Dans son rapport annuel récemment rendu public, la Fondation Hirondelle détaille les actions menées en 2021.

Elle poursuit ses interventions pour soutenir les médias indépendants dans des pays fragiles.

 

La directrice générale Caroline Villemin fait point sur les actions de ses équipes sur le site de la Fondation :

"Il s’agit d’être en capacité de produire et diffuser des informations factuelles, non partisanes, indépendantes et fiables, cela reste un défi quotidien pour de nombreux médias dans beaucoup de pays, notamment dans les régions confrontées à des crises multiples, des conflits, des coups d’État…

Il y a évidemment d’autres besoins, inhérents au secteur des médias aujourd’hui.

La digitalisation, le développement de nouveaux formats multi-canaux, la réalisation de podcasts, etc. Ainsi que le défi majeur de la gouvernance des médias : comment protéger l’indépendance des rédactions face aux propriétaires des médias. Il faut aussi considérer les besoins en termes de sécurité.

Nous travaillons dans les contextes fragiles où la sécurité des personnes, des biens et des sources est un enjeu".

 

Sorry its not set :(

 

 

Depuis 2 ans, depuis la crise sanitaire, la situation a évidemment évolué :

"Il y a aussi eu un resserrement de l’espace public, avec un impact sur la liberté d’informer mais aussi sur la liberté d’accès à l’information avec des ministères et des autorités qui refusaient aux journalistes l’accès aux chiffres,

sur le nombre de contaminés, le nombre de morts ou encore les mesures sanitaires. Certains journalistes ont pris des risques importants pour enquêter autour de la corruption, majeure, sur les fonds Covid.

Nous ne sommes hélas pas sortis de cette situation. Cela risque d’être compliqué pour les médias de récupérer le terrain perdu, notamment en termes d’accès à l’information publique et de liberté d’informer.

 

Sorry its not set :(

 

Un autre élément qui s’est exacerbé, c’est la méfiance envers les médias avec la désinformation, la production de mensonges ou de messages contradictoires par rapport à la maladie ou au vaccin.

Mais cela concerne aussi d’autres sujets. Nous avons pu observer que partout où il y a eu des élections ou des enjeux sociétaux, la désinformation a pris de l’ampleur.

Dans ce contexte, les médias se rendent compte qu’ils ont un rôle social toujours plus important à jouer. Parce qu’il existe des crises multiples, sanitaires, sécuritaires, humanitaires, politiques à couvrir malgré cette défiance envers les médias.

Et ce, face à des acteurs, qui ne sont pas des acteurs médiatiques, et qui propagent volontairement de fausses informations empêchant la population de reprendre confiance et de savoir vers qui se tourner lorsqu’elle a besoin d’information".

 

Un rapport passionnant, à ne pas manquer ici :

https://rapportannuel.hirondelle.org/soutien-aux-medias

 

e-crossmedia, le 14 aout 2022.

Voir l'article

"De la radio, oui, mais quand je veux !" 118 millions de podcasts français ont été écoutés ou téléchargés en juillet. Comme en FM France Inter est leader, mais l'émission la plus podcastée est sur RTL ! (le 10-08-2022)

 

Que ce soit des émissions déjà diffusées sur les radios, ou des productions "natives" c’est-à-dire spécialement conçues pour le web c’est indéniable ...

Alors que les chiffres d’audience des radios baissent inexorablement de sondage en sondage,

l’audio connait une réelle et grandissante vie parallèle !

 

Sorry its not set :(

Selon la mesure "eSat" de Médiamétrie qui vient d’être publiée et qui dénombre les écoutes et les téléchargements des podcasts mis en ligne par les radios françaises en juillet 2022, 152 millions de podcasts français ont été écoutés ou téléchargés dans le monde, dont 118 millions rien qu’en France.

 

En totalisant tous les podcasts proposés par chaque station, 2 radios de service public, France Inter et France Culture, sont en tête devant RTL.

A noter la remarquable présence de la nouvelle radio AirZen, diffusée seulement en DAB+ et sur le web, en 12ème position.

 

Sorry its not set :(

 

4 stations dites "jeunes", donc à fort contenu musical, se suivent à partir du 15 ème rang : Fun Radio, Virgin Radio, Mouv' et RTL 2.

Avant Fip et son illustre "Jazzafip " ...

 

Sorry its not set :(

 

Mais au classement des émissions, la plus podcastée est celle de la bande à Ruquier : 14 millions 634 000 écoutes et/ou téléchargements,

Sur la 2ème marche du podium" l’After Foot" d’RMC

puis "Hondelatte Raconte" d’Europe 1.

Suivent "Affaires sensibles" de France Inter, "Les Nuits de France Culture", et "Franck Ferrand raconte" de Radio Classique …

Ce sont donc les divertissements qui dominent ce marché.

Ce qui peut apparaître logique puisque le propre de l’actualité est d’être consommée en direct ...

 

Sorry its not set :(

 

Mais dans le Top 15, 2 offres se distinguent tout de même :

"le Fil Info" de franceinfo :

et, ce qui peut sembler plus étonnant puisque c'est initialement une émission de télévision, la version audio de "C dans l’air" sur France 5.

La chronique matinale "Géopolitique" de France Inter se classe 19ème et "la Libre Antenne" d’Europe 1 figure au 28ème rang.

 

Globalement selon une étude publiée par Havas l’an dernier :

1 français sur 2 déclare avoir déjà écouté un podcast.

Au-delà des offres de radio, c’est la plateforme de téléchargement Spotify qui est leader.  

Plus de la moitié des auditeurs de podcasts sont en fait ... des auditrices,

et 50 pour cent habitent en milieu urbain.

 

 

e-crossmedia, le 10 aout 2022

 

 

 

Voir l'article

Ludo éboueur parisien star de TikTok, mis à l'honneur au 20 h de France 2 ... qui est allé le voir puisqu'il est déjà star de TikTok ! Tour de Paris ce mardi, boosté sur les réseaux sociaux, pour ramasser tous les déchets ! (le 08-08-2022)

 

Ludo est, à 45 ans, la vedette parisienne au coeur de l'été ...

Il est une star des réseaux déjà, surtout pour le public jeune !

Il donne rendez-vous à tous ce mardi, le 9 aout à 8 h au métro Etienne Marcel et au Pont National National, pour faire le tour de Paris avec son "roule sac" et rammaser tous les déchets...

https://twitter.com/ludovicf_off/status/1554375899218432005 

 

Sorry its not set :(

 

Sorry its not set :(

 

Ludo est éboueur à la ville de Paris mais il est aussi un exemple de complémentarité, de transmission ...

Il est comme une illustration des médias "old school" qui luttent contre l'audience exponentielle des réseaux sociaux.

Tous se ruent sur lui après avoir vu son succès sur Insta, TikTok, Twitter où il communique sa magnifique croisade pour la sensibilisation à la propreté !

 

Sorry its not set :(

Après le Parisien, Brut, Kombini , et bien d'autres supports, un reportage lui a été consacré au 20h de France 2 ce mardi 8 aout.

Un reportage diffusé au JT national , celà peut impressionner mais ... L'audience, il connait !

Ludo est riche, déjà, de 10 000 abonnés sur Twitter, et surtout de 259 000 followers sur TikTok !

 

Tout en exercant son job perçu par beaucoup comme peu valorisant, il sait depuis des années communiquer son engagement, ses convictions,

son envie de sensibiliser le public d'abord via les réseaux sociaux.

Son smartphone à la main, il filme son travail, publie ses réflexions, son indignation sur les incivilités .

A 11 h, quotidiennement, il réalise un direct pour ses abonnés. Durant la journée, il capte des scènes liées à son travail et réalise le montage de la vidéo,

de retour chez lui.

 

Aujourd'hui,  la boucle est bouclée.

Il est devenu un "sujet" ... 

Un sujet désormais incontournable pour les canaux institutionnels, qui tous, ne peuvent échapper à un article, un reportage à son ... sujet.

Ces "grands" médias se doivent de rester connectés au public qui est lui même de plus en plus sur les réseaux sociaux !

D'ailleurs ...

3 minutes après la diffusion du sujet sur France 2, les réactions et félicitations pleuvent sur son compte TikTok !

 

Sorry its not set :(

 

 

 

Comme quoi, nombre de jeunes gens, fans de TikTok, demeurent captifs devant la vieille télé !

France 2 marque les esprits avec ce sujet, programmé malheureusement et classiquement en fin d'édition,

et Ludo multipilie toujours plus son audience avec de nouveaux internautes followers !

 

Après sa croisade ce mardi pour nettoyer le déchets autour de Paris, qui devrait inspirer de nouveaux reportages,

quelle sera la chaîne qui l'invitera en plateau pour une chronique pourquoi pas régulière sur le civisme, le respect de l'environnement, ou ...

Les paris sont ouverts.

Ludo est déjà sans doute repéré ...

 

e-crossmedia, le 9 aout 2022

 

 

 

Sorry its not set :(

Voir l'article

L’Equipe dernier "champion" d’une compétition réduite à peau de chagrin... Plus que la TV et la radio, pour l’instant, la presse écrite vit d’ores et déjà sous perf du Digital ! (le 08-08-2022)

 

 

 

Sorry its not set :(

 

Nouvelle illustration de l’évolution du mode de consommation des médias …

 

 

52,42% en 5 ans !

C’est le chiffre de l’écroulement des ventes -  kiosques + abonnements - des journaux "nationaux" dans leur version traditionnelle.

L’emblématique quotidien Libération n’est plus lu que par un peu plus de 9000 fidèles chaque jour  dans sa version papier !

 

Sorry its not set :(

 

Ce sont les chiffres de l’organisme ACPM, l’Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias.

 

Seuls de très rares évènements influent sur les ventes des quotidiens, comme récemment les 12 et 19 juin, les lendemains des élections législatives.

Cela a permis à l’ensemble des journaux de voir leurs chiffres relever un peu la tête de 1,02 % au moins de juin.

Mais la fréquentation de leurs sites Web a, elle, au cours du même mois explosé de près de 30 pour cent !

 

Conséquence, selon la direction des Médias et des Industries Culturelles et son rapport présenté au Sénat il y a peu :

en 2010 le chiffre d'affaire du secteur était proche des 10 milliards d'euros ( Presse Quotidienne Régionale et Magazines compris ),

10 ans plus tard c'était déjà 40% de moins, et en 2030 ca ne devrait pas dépasser 4 milliards.Sorry its not set :(

Coté revenus publicitaires la révolution est encore plus criante, beaucoup d'annonceurs choisissent désormais Google et les réseaux sociaux.

La presse écrite engrangeait 4,6 milliards d'euros en 2006, ce n'est plus que 1,7 milliard en 2021.

 

En cette périodes de vacances, 

65% des français déclarent s’informer à l’aide de leur smartphone alors que seulement 16% le font via la presse écrite...

Une récente étude menée par YouGov pour le constructeur de téléphones chinois Wiko révèle en effet que 37% des Français ont une utilisation équivalente de leur smartphone en vacances par rapport au reste de l’année.

Les femmes sont d’ailleurs plus nombreuses que les hommes à demeurer "connectées".

Les vacanciers français utilisent leur appareil pour se divertir (60%), partager des contenus (55%)

et donc continuer à suivre l’actualité (53%) !

Cependant, au delà du suivi de l'actu, une pratique est épargnée par cette transformation des usages : la lecture.

Selon l’étude, 51% des personnes interrogées préfèrent lire un livre papier ou à l’aide d’une liseuse et seulement 20% le font avec une application de lecture sur leur smartphone.

 

En 2010 le chiffre d’affaires du secteur approchait les 10 milliards d’euros (9,7), neuf ans plus tard c’est 6,4 milliards d’euros une chute de 32% et on peut estimer qu’en 2021 la barre des 6 milliards est atteinte, une chute de 40%. Une extrapolation plutôt optimiste d’une baisse de 3% par an conduirait à un chiffre d’affaires d’environ 4 milliards en 2030.
En 2010 le chiffre d’affaires du secteur approchait les 10 milliards d’euros (9,7), neuf ans plus tard c’est 6,4 milliards d’euros une chute de 32% et on peut estimer qu’en 2021 la barre des 6 milliards est atteinte, une chute de 40%. Une extrapolation plutôt optimiste d’une baisse de 3% par an conduirait à un chiffre d’affaires d’environ 4 milliards en 2030.
Dans le cadre de la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias, où un certain nombre d’industriels (Niel, Arnault, Lagardère, Bolloré) ont été entendus, la Direction des médias et des industries culturelles (DGMIC) a publié le 7 avril 2022 son rapport sur l’évolution de la presse papier 2010/2019 et ils ne sont pas réjouissants.
Dans le cadre de la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias, où un certain nombre d’industriels (Niel, Arnault, Lagardère, Bolloré) ont été entendus, la Direction des médias et des industries culturelles (DGMIC) a publié le 7 avril 2022 son rapport sur l’évolution de la presse papier 2010/2019 et ils ne sont pas réjouissants.
Dans le cadre de la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias, où un certain nombre d’industriels (Niel, Arnault, Lagardère, Bolloré) ont été entendus, la Direction des médias et des industries culturelles (DGMIC) a publié le 7 avril 2022 son rapport sur l’évolution de la presse papier 2010/2019 et ils ne sont pas réjouissants.
Dans le cadre de la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias, où un certain nombre d’industriels (Niel, Arnault, Lagardère, Bolloré) ont été entendus, la Direction des médias et des industries culturelles (DGMIC) a publié le 7 avril 2022 son rapport sur l’évolution de la presse papier 2010/2019 et ils ne sont pas réjouissants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

e-crossmedia, le 8 aout 2022

Voir l'article

Rasoir, barbante, hors du temps présent, la nuit sur les ondes ? Quid du service à rendre aux publics noctambules ou insomniaques à la radio ? Alors que s’éteint l’une de ses stars emblématiques : Christian Barbier : question … (le 05-08-2022)

 

Sorry its not set :(

 

D’abord, avant de lire : merci de réécouter cet indicatif !

Histoire d'emblée, de vous remettre dans l'ambiance, cette mélodie sifflotée qui installait un climat, une quiétude, de l'empathie :

https://www.youtube.com/watch?v=by4TktsKv7s

"When the rainbow ends" du Tony Hiller Orchestra  …

Cette musique en aura ouvert des heures d’antenne sur la station de la rue François 1er !

 

Sorry its not set :(

"La nuit est à nous", "Barbier de nuit, ou encore le "Club Kriter" : de 1967 à 1998 les acteurs, les chanteurs, les championnes et champions, diverses personnalités ont défilé au micro de Christian Barbier.

Les auditeurs étaient accompagnés, cocoonés, voyageaient entre leurs oreilles. Ils avaient la parole.

Christian Barbier a donc tiré sa révérence la nuit dernière à l'âge de 82 ans...

 

 

Avec Macha Béranger, Max Meynier, José Artur, Supernana, Alain Veinstein, Maurice, Georges Lang et quelques autres ...

Ils ont bâti en France la légende de la radio de nuit.

 

Sorry its not set :(

Sorry its not set :(

 

 

Qu’en reste-t-il ?

L’historienne Marine Beccarelli dans un entretien accordé à France Culture nous rafraichit la mémoire en citant José Arthur :

"La radio, on l’entend dans la journée. La nuit on l’écoute".

( https://www.radiofrance.fr/franceculture/intimite-liberte-creativite-la-radio-et-la-nuit-vont-particulierement-bien-ensemble-9577017 )

 

Les émissions emblématiques de fin de soirée, ou de nuit, sur France Inter, Europe1, RTL, RMC ont marqué des époques et des générations …

D’autres sessions d’interactivité cultes ont eut également, et plus récemment, un rôle essentiel sur les musicales avec la libération de la bande FM.

Comment oublier sur Fun Radio, entre autres, Doc et Difool : un énorme phénomène générationnel !

 

Sorry its not set :(

 

Ou encore pour une cible plus adulte Richard Bohringer, sur Europe2 qui, au-delà de l'antenne, a fait de cette tranche de vie un livre, même un film !

 

Sorry its not set :(

 

Mais aujourd’hui…

Cet espace de fin de soirée, et de nuit, n’est-il pas trop souvent dévolu, y compris sur le service public et pour des raisons bassement mercantiles, aux rediffusions ?

A l'évidence cela coûte moins cher de repasser à l'antenne des émissions que de maintenir un technicien, un standardiste et un animateur en studio !!!

 

Où trouver de l’accompagnement, de l’empathie, de l’interactivité, du conseil, du soutien au besoin.

La seule réponse de l'époque est-elle : "Avec les algorythmes de vos réseaux sociaux" ?

 

La formule "consacrée" c’est, en mode gaullien : "la politique de la chaise vide". Parlons en l'occurence, de politique "des ondes vides".

Place aux Facebook, Twitter, et autres Tiktok, avec les dérives et le défaut de modération parfois tragique que chacun constate …

 

Il est question de perte de vitesse des médias traditionnels, et de révolution du mode de consommation des médias ...

Que les acteurs "traditionnels" du marché ne viennent pas pleurer sinon sur les années durant lesquelles les radios, avec aussi les annonceurs, cherchaient à servir d'abord leurs publics …

 

 

e-crossmedia, le 5 aout 2022 : hommage à Christian Barbier .

 

Voir l'article