Ces articles vous sont présentés par e-crossmedia

Organisme de formation et de consulting

"God save the Queen", devenu "King" : le hit des radios et télés depuis plusieurs jours... L'hymne britannique qui serait originellement français, grâce aux hémorroïdes de Louis XIV ! (le 11-09-2022)

 

Sorry its not set :(

 

Le drapeau tricolore est en berne à Versailles,

le Palais où aurait, en fait, été composé l'hymne anglais tant joué et chanté depuis le décès d’Elizabeth II et l'intronisation de son fils le roi Charles III.

 

Depuis jeudi, radios et télévisions du monde entier diffusent "God save the Queen", devenu "King" à chaque édition.

C'est le Hit, le Number One de leur play-list !

Vu de Versailles, l’hymne britannique a une tout autre résonnance …

 

Sorry its not set :(

 

Renée-Caroline-Victoire de Froullay de Tessé, Marquise de Créquy et fille du lieutenant général des armées de Louis XIV , en témoigne dans ses mémoires.

Pour elle, c’est bel et bien Lully, le surintendant de la musique à Versailles qui est le compositeur de cette musique, et non un Anglais…

Giovanni Battista Lulli, devenu Jean Baptiste Lully à son arrivée en France depuis sa Florence natale, a l’oreille du Roi.

Il s'impose comme le chef qui orchestre la vie musicale, à tel point que pour nombre de musicologues, ses confrères compositeurs Purcell, Haendel, Rameau lui seraient redevables …

 

Dans ses mémoires la Marquise est précise.

Cette composition a pour origine, affirme-t-elle, un texte latin déjà donné sous Louis XIII à la cour de France...

 

En 1686 le Roi Soleil se trouve dans son lit, qui jouxte la galerie des glaces, entre la vie et la mort.

Il souffre terriblement d’une fistule anale que ne parviennent pas à soigner ses médecins.

Après avoir tenté plusieurs modes opératoires dit-on sur des prisonniers, ses chirurgiens décident d’intervenir mais, évidemment à l’époque, sans anesthésie.

 

L’opération dure trois heures en présence de membres éminents de la Cour comme Madame de Maintenon.

Elle relate d’ailleurs plus tard les propos du Monarque souffrant le martyre :

"Est-ce fait, messieurs ?

Achevez et ne me traitez pas en roi ; je veux guérir comme si j'étais un paysan..."

 

 

Sorry its not set :(

 

Aux abois, la cour de Versailles se prépare à l’annonce du royal décès. 

Mais ...

Comme par miracle, ou au bénéfice du sacro-saint droit divin, le Roi de France survit à ce qui aujourd’hui n'est assimilable qu’à l’art de la boucherie …

 

Il s’agit donc alors de saluer, de "fêter",  l’issue heureuse de ce calvaire !

Lully planche en urgence pour composer une musique qui célèbre la "renaissance" du roi.

Il crée ce qui dans le monde de la musique est convennu d'appeler un gold : " Dieu sauve le roi" …  

 

Sorry its not set :(

 

Plusieurs théories tentent d’expliquer comment par la suite cette composition est adoptée à Londres par la couronne britannique, pour devenir son hymne national.

Ce serait le grand compositeur Haendel, saxon d’origine devenu ensuite anglais -d’ailleurs décédé à Westminster- qui aurait rapporté la partition depuis Versailles, en Grande Bretagne

 

Sorry its not set :(

Télévisions, radios comme les sites web du monde entier ont suivi les adaptations de ce "Gold" ces dernières années :

Queen, Hendrix, les Sex Pistols …

Et surtout Brian May, compagnon de toute de Freedie Mercury ou Eddie Van Allen.

En 2002 il enflamme sa guitare depuis le toit de Buckingham pour le jubilé d’or de la reine Elizabeth II :

https://www.youtube.com/watch?v=1KNWdhVJq9k

3 ans plus tard il devient Commandeur au sein de l'Ordre de l'Ordre de l'Empire britannique !

 

Toujours est-il qu’à l’origine cet hymne serait donc bel et bien d’inspiration française,

motivé par une victoire du Roi Soleil sur ses hémorroïdes …

En France l’un des rois du divertissement à la radio, Philippe Bouvard, a fait de cette anecdote une question récurrente

aux "Grosses têtes" sur RTL : un couronnement pour Lully !

 

 

 

e-crossmedia, le 12 septembre 2022

 

 

Voir l'article

Twitter, Facebook, Tik Tok, Wikipédia ... Quand l’annonce du décès d’Elizabeth II bat des records et fait péter les plombs du web ! (le 10-09-2022)

 

Sorry its not set :(

 

 

20, 4 millions de messages publiés en hommage à la Reine qui venait de rendre son dernier souffle ...

Soit 1834 par seconde,

au plus fort des connections sur les réseaux sociaux ce jeudi vers 20 heures !

 

Sorry its not set :(

 

C’est ce que révèle Visibrain,

une plateforme qui permet de réaliser une veille en temps réel des réseaux sociaux, des blogs et de la presse en ligne.

Elle met à la disposition de ses utilisateurs des outils autour de la gestion de la e-réputation, de la communication de crise, des communautés d’influence et de la veille stratégique.

L’annonce du décès de la Reine d’Angleterre a fait exploser les compteurs partout dans le monde.

722 000 messages ont été publiés en français.

 

 

Aux Etats Unis, le site Downdetector, qui signale les pannes de sites web rencontrant des problèmes, a documenté plus de 2.600 rapports de pannes jeudi après-midi,

et plus de 80% concernaient Twitter.

 

Le réseau TikTok fréquenté en majorité par de jeunes gens a connu aussi une affluence notable,

avec des publications vidéo comme celle-ci.

C'est un film d'actualité des archives britannique.

Elizabeth, toute jeune, passe son permis au volant d'un véhicule militaire, afin de pouvoir ensuite, servir au sein de l'armée britannique.

                                                                                                                                                                              

Le site de Wikipédia, fort de nombreux outils qui lui permettent de suivre précisément le trafic sur les pages de l’encyclopédie a enregistré jusqu’à 23,7 millions de requête par minute !

 

 

 

Sur la version française ce sont bien les articles consacrés à la couronne britannique qui ont été, de très loin, les plus lues :

celles dédiées à Elizabeth II,

mais aussi celles concernant Charles de Galles.

Alors qu'il n'a été intronisé que ce samedi midi à la city de Londres, la page qui lui est dédiée a d’ores et déjà été renommée « Charles III ».

 

Sorry its not set :(

 

 

 

Souvent persiffleurs, les réseaux sociaux savent parfois surprendre et être pourvoyeurs d'info !

 

Sorry its not set :(

 

Cette photo publiée par exemple ce samedi soir sur Facebook en France :

Le roi, jeune , inspiré par son violoncelle...

Les esprits bien pensant souriront en disant qu'il détient donc plusieurs cordes à son arc...het !

 

 

 

 

Toujours est-il que mpalgré cette affluence hors norme jeudi soir, le site de l'encyclopédie participative sur le web a tenu bon …

Ce qui n’avait pas été le cas le jour du décès de Mickael Jackson il y a 10 ans.

Il faut dire que depuis, la technologie a évolué et les serveurs aujourd'hui tiennent plus le choc.

 

Bamby, qui avait toujours rêvé d’être anobli par la Reine.

Il lui avait d’ailleurs envoyé de nombreuses lettres dans ce sens, des courriers auxquels elle n’a jamais répondu…

 

 

 

 

e-crossmedia, le 11 septembre 2022.

Voir l'article

Pas de profit, malgré des audiences record ! Les médias britanniques n’ont pas diffusé de pub depuis le décès d’Elizabeth II … (le 10-09-2022)

 

 

Ce n’est que depuis 5 heures ce samedi matin que les téléspectateurs des grandes chaines privées britanniques ITV, Channel 4 et Sky revoient de la pub sur leurs écrans...

Durant plus de 48 heures en effet, depuis l’annonce du décès de la souveraine,

les radios, télés et même les réseaux sociaux, dont Snapchat et Twitter, ont stoppé toute diffusion de message commercial pour leurs usagers au Royaume Uni.

 

Sorry its not set :(

 

Un protocole d’accord a été conclu en ce sens avec Buckingham Palace, comme révèle le Guardian (relayé par le site Atlantico).

Coté presse écrite justement, même décision :

 

Sorry its not set :(

 

Pas de pub non plus dans les pages du Times, du Sun, du Mirror.

Idem pour le Daily Express, le Daily Mail et le Daily Télégraphe,

comme en région une centaine de titres dont le très puissant Manchester Evening News.

 

 

Sorry its not set :(

 

 

Cette "diète de pub " concerne également les panneaux d’affichages numériques dans les rues, les gares les aéroports et le métro londonien !

Clear Channel et JCDecaux ont zappé leurs campagnes de pub et diffusé à la place des photos et des messages en l’honneur d’Elizabeth II.

 

Sorry its not set :(

 

Ces panneaux dédiés à la Monarque sont apparus partout dans le Royaume Uni,

mais également au Canada

et aux Etats Unis comme à New York, Los Angeles, Las Vegas ou Atlanta.

 

 

e-crossmedia, le 10 septembre 2022.

Voir l'article

Les médias britanniques, comme ceux du monde entier, se préparaient au décès d’Elizabeth II. Un plan était prévu depuis des années mais l'histoire, pourtant prévisible, en a voulu autrement ... (le 08-09-2022)

 

 

Sorry its not set :(

 

 

"La Reine est morte, paisiblement au château de Balmoral ..." dit le communiqué de Buckingham.

Elizabeth II s'est donc éteinte ce mercredi 8 septembre 2022 à l'âge de 96 ans, entourée par toute sa famille.

 

Du coté des médias, depuis 5 ans, le dispositif opérationnel de couverture de cet évènement historique était prévu.

Mais il était pensé pour le cas où la Reine mourrait à Londres, ce qui n'a donc pas été le cas.

Dans l'idée, le plan d'action a tout de même été mis en oeuvre mais, il a du être adapté.

 

Sorry its not set :(

 

 

 

"Opération London Bridge", voilà le nom de code de ce qui avait été travaillé depuis des années.

C'est le Guardian qui, il y a 5 ans déjà, l'avait dévoilé.

Au moment où Elizabeth II devait rendre son dernier souffle, une annonce devait être faite par l’Associated Press, reprise au nouveau mondial.

Il était écrit également qu'une alarme devait retentir au même instant dans les locaux de la BBC,

et même qu'une lumière s’allume dans les studios...

Mais comme la Reine est décédée en Ecosse et non à Londres au Palais de Buckigham, tout n'a pas été mis en oeuvre comme prévu.

 

Sorry its not set :(

 

N'empêche que l'ensemble du personnel de l'entreprise de l'audiovisuel public britannique a été immédiatement mobilisé.

Le déploiement de toutes les équipes de la British Broadcasting Corporation durera 11 jours, depuis l’instant du décès de la monarque jusqu'à jusqu'à ses obsèques.

A l’antenne, la tenue noire est bien de rigueur comme prévu,  depuis ce jeudi après midi, avant même l'annonce du décès qui est intervenu à 18h34, heure locale.

Fait exceptionnel, la BBC a même autorisé toutes les chaines de télévision à reprendre ses images pour les relayer en direct, libres de droit.

https://www.youtube.com/watch?v=eyZ5pzvfyhk

 

Tous les médias avaient préparé ce jour historique.

Il se dit que le quotidien de référence le Times a en stock onze jours de contenus prêts à être imprimés.

Les grandes chaines télé SkyNews et ITN ont répété leurs antennes exceptionnelles depuis des années, sous le nom de code “Mrs Robinson”.

Du coté des radios, la programmation musicale a été pensée : des playlists de titres tristes, à diffuser entre deux flashs info, étaient "PAD", Prêtes A Diffuser.

 

 

 

Comme tous les grands évènements qui touchent à la famille royale britannique,

les retransmissions de ces prochains jours seront relayées partout dans le monde avec, comme chaque fois, de prévisibles records d’audience.

 

 

 

La vie de la Reine est liée à l’évolution des médias.

Toute jeune en 1940 alors qu'elle est encore princesse, elle se retrouve en studio à la BBC.

Elle souhaite rassurer les enfants alors qu'éclate la seconde guerre mondiale.

" Tout ira bien " dit elle !

 

                                                                                                                                                                                             

 

Ensuite elle innove à l'occasion de son couronnement.

Elle souhaite qu'il soit télévisé !

 

Sorry its not set :(

 

 

Ce 2 juin 1953 le Royaume Uni, la France, le Danemark, les Pays Bas et la RFA retransmettent la cérémonie en direct,

et des films sont envoyés par avion pour être diffusés en différé aux Etats Unis, ou encore en Australie.

Au total 277 millions de personnes regardent les images !

 

Sorry its not set :(

 

 

En France il n'existe à l'époque que 50 000 récepteurs de télévision, et c'est Léon Zitrone, qui est choisi pour commenter la cérémonie.

C’est un triomphe dans la forme grace au talent de celui qui deviendra la star de l'ORTF que l'on sait ...

Mais surtout dans le fond : la TV démontre ce jour là sa capacité à passionner un large public. 

Pas en différé, comme le pensaient les pionniers de ce qui est alors un nouveau média.

C'est la puissance émotive du direct qui se révèle être l'éclatante valeur ajoutée !

 

D'ici une dizaine de jours les occasions de retransmissions ne manqueront pas.

La dépouille de la souveraine quittera le château écossais dans le cadre d'un cérémonial très soigné avec plusieurs haltes tout le long du parcours.

Ce trajet sera effectué en train qui roulera à une alure très lente, pour que ses sujets puissent venir la saluer une dernière fois tout le long des voies de chemin de fer : micros et caméras suivront se périple.

 

Ensuite les anglais pourront venir lui rendre hommage durant 3 jours, 23 heures sur 24, dans la salle du trône du Palais de Buckingham.

Enfin la cérémonie des obsèques sera organisée à l'Abbaye de Westminster.

 

Le couronnement de Charles III, son fils qui règne officièlement depuis ce mercredi soir, ne devrait en revanche pas intervenir avant plusieurs mois.

 

 

 

 

 

e-crossmedia, le 9 septembre 2022.

 

 

 

Voir l'article

"Je rêvais d'un autre monde, je ne voyais plus mes pieds" pourrait fredonner Mbappé ... Le PSG prend l'avion pour Nantes, les réseaux sociaux vont TGV et les médias tradis raccrochent les wagons ! (le 06-09-2022)

 

Sorry its not set :(

Insolence, élitisme, dérision mal comprise ?

"C'était une blague de mauvais gout sur un sujet très sensible ... ". L'entraineur du PSG fait amende honorable.

C’est en tous cas l’histoire d'une interview qui fait le buzz , un véritable effet boule de neige !

 

Samedi dernier pour aller jouer à Nantes, l’équipe et le staff du PSG voyagent en avion privé, comme le font des personnalité savec leurs Jets Privés

ce qui est dénoncé depuis des semaines par le grand public. Quand il l’apprend, le PDG de la SNCF s’interroge :

pour lutter contre les dérèglements climatiques, pourquoi le PSG ne voyage-t-il pas en TGV ?

Sorry its not set :(

Arrive la conférence de presse du PSG, au retour de Nantes qui précède le match face à Turin.

L'un des journalistes de TF1 / LCI les plus en vue, qui ne fait pas partie de l’entre-soi des commentateurs de foot, sent que le ballon ne tourne pas rond.

Il pose la même question que le patron de la SNCF : "Pourquoi êtes-vous allés à Nantes, en avion ? »

Eclat de rire de l’entraineur et de la star du club Killian M Bappé  :

" Et pourquoi pas en char à voile ?"

https://www.youtube.com/watch?v=hKhzAcPamHs

 

Sorry its not set :(

 

Le public, devenu d’abord internaute, et auquel le Président de la République demande au même moment des efforts d'économie d’énergie en vue de l’hiver prochain, s’insurge !

L'affaire, ressentie comme un scandale, explose. sur les réseaux sociaux

Twitter, Facebook, TikTiok and co sont devenus des "thermomètres", pour ne pas dire des éléments de sondage de l'opinion "H 24".

L’affaire prend évidemment aussi une dimension politique : l'ensemble des personnalités prennent parti, jusqu'à la 1ère ministre !

La maire de Paris rappelle à l’ordre : "L’attitude du PSG, ici, ce n’est pas Paris".

 

Les grands médias, la preuve, démontrent qu’ils savent toujours honorer leur mission : sortir une info, la vérifier, la recouper…

Ils savent ensuite en décliner les réactions et en suivre les conséquences …  

Ils apprennent donc à composer avec la réalité :

l’audience du web est au centre du paysage médiatique, mais a besoin du professionnalisme des mass média…

 

Sorry its not set :(

 

 

Dérapage incontrôlé de Kilian Mbappé en conférence de presse ,

mais doublé face à Turin au Parc !

 

Sorry its not set :(

PS :

Téléphone chantait, mais M Bappé n'était pas encore né  :

"Je dormais à poing ferméJe ne voyais plus en piedsJe rêvais réalitéMa réalité ... "
 
 
 

 

 

 

 

 

e-crossmedia, le 6 septembre 2022.

 

 

 

Voir l'article

Pluralisme et indépendance des médias en Ukraine : l’une des avancées incontournables pour la demande d’adhésion à l’Union Européenne. Une loi débattue au parlement de Kiev doit adoptée en 2ème lecture d'ici 3 semaines. (le 04-09-2022)

 

Alors que la guerre se poursuit depuis bientôt 200 jours, un combat méconnu mobilise les pros de l’info, les députés et le gouvernement de Kiev:

l’amélioration du paysage médiatique ukrainien.

C’est en effet l’un des points énoncés par la Commission Européenne depuis 2 mois, depuis que Kiev a officiellement demandé à l’UE son adhésion.

 

Sorry its not set :(

 

Pour l'heure, Bruxelles pointe toujours du doigt une loi prévue bien avant l’intervention des Russes le 24 février dernier,

ce texte ne va pas assez loin pour les occidentaux.

 

Ce processus de réforme des médias est pourtant lancé depuis 3 ans en Ukraine, et fait suite à un décret promulgué par le Volodymyr Zelensky.

Le président, ex vedette de l'audiovisuel coté divertiissements, préconise à l’époque l’introduction d’une législation pour lancer le processus.

Le travail s'engage mais très vite pourtant le dossier piétine. 

La démarche se heurte à l’opposition des journalistes ukrainiens.

Beaucoup expriment leur gêne face à l’inclusion potentielle de « normes d’information » qui seraient définies.

 

Sorry its not set :(

 

Alors aujourd'hui ...
Bruxelles reconnait que la liberté des médias s’est tout de même, et d'ores et déjà, « considérablement améliorée notamment grâce aux médias en ligne ».

Selon l’UE un bon équilibre a même été trouvé entre la préservation des médias

et les mesures de lutte contre la désinformation.

 

Sorry its not set :(

Mais la Commission indique que des problèmes, tels que l’influence des oligarques dans le secteur, subsistent.

En effet 76% du marché de la télévision sont contrôlés par 4 groupes principaux : StarLight Media, 1 + 1 Media, Inter Media et Media Group Ukraine.

Ils appartiennent à quatre puissants oligarques ukrainiens.

 

Le parlement ukrainien doit donc rendre une nouvelle copie de sa loi d'ici 3 semaines.

Bruxelles considèrera alors, ou non, que sur ce dossier le pays saura honorer les règles de pluralisme et d'indépendance présentées comme indispensable au sein de l'UE.

 

De son côté la France, à l’initiative du partenariat pour l’information et la démocratie en 2019 qui rassemble aujourd’hui 45 États,

affirme porter un attachement profond et déterminé à la défense de la liberté de presse,

à la liberté d’expression et la protection des journalistes.

 

 

 

 

 

 

e-crossmedia, le 4 septembre 2022.

 

 

 

Voir l'article

"Ultra Loin", comme une série télé, mais "conçue pour" et "diffusée sur" le web : la vie d’une coloc de jeunes ultramarins loin de leurs territoires, en Ile de France ! A déguster sur le site de la 1ère.fr . (le 03-09-2022)

 

Sorry its not set :(

 

Ils sont originaires de Guadeloupe, Martinique, Guyane, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Mayotte et La Réunion …

Ils sont étudiants ou jeunes travailleurs et sont accueillis en métropole dans la grande maison charmante et un peu défraîchie de Guillaume,

lui-même réunionnais agé de 45 ans.

Sorry its not set :(

Tournée en mars dernier à Chatou, à 20 kilomètres de Paris, cette mini-série donne à voir à travers les personnages,

les territoires ultramarins dans leurs diversités et leurs singularités.
Dès le début du 1er épisode un jeune tahitien accueille à la gare du RER en bord de Seine, 2 nouveaux arrivants à peine débarqués de l'avion : Laura de La Réunion et Jordan de la Martinique.

Très vite le propriétaire leur explique la présence de caméras chez lui : "Ce sont des amis qui ont l’idée de filmer la vie de la maison".

La présence de l’équipe de tournage est donc parfaitement intégrée au scénario.

 

 

L’idée de produire ces 8 épisodes de 20 minutes pour le web, donc surtout à destination du jeune public, est venue il y a un an au Pôle Outre-Mer de France Télévisions, à Malakoff.

L’ambition est de porter à l’écran l’éloignement de ces jeunes gens de leurs territoires, le choc que représente parfois pour eux la vie dans l’hexagone… 

Mais tout en décrivant une certaine forme de déracinement à travers les personnages, c'est aussi la diversité culturelle de chaque région française des océans Atlantique, Indien et Pacifique qui est relatée.

 

La bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=jjai3yAchPU

 

Sorry its not set :(

 

A la manière d’un faux documentaire, puisqu’il s’agit d’une fiction bel et bien écrite, les personnages confient parfois face caméra leurs ressentis, leurs petits secrets.

En montrant vivre ces jeunes gens, la réalisatrice traite de la jeunesse, des préjugés culturels, du racisme, du poids des traditions, de la sexualité, des rapports intergénérationnels, du travail ou encore du logement …

 

Sorry its not set :(

 

Chloé Léonil  explique :

"La réflexion autour de l’identité française est au centre de la série.

Comment faire lorsque l’on se sent français mais invisible aux yeux de la France ?

Comment trouver ses repères sur un territoire complètement différent de celui où l’on a grandi ?

Les personnages vont trouver chacun leur manière de traverser ces contradictions au fil de la série ".

 

"Ultra Loin", à voir sur le site de la 1ère.fr :

https://la1ere.francetvinfo.fr/programme-video/la1ere_ultra-loin/?fbclid=IwAR2bgsubZroVwtg9zEVaPom9NjPLwyguJ-uH1Q9vO3_9p4MJd-vvnqJBSbI

 

e-crossmedia le 3 septembre 2022

 

 

Voir l'article

Les enjeux climatiques sont aussi vertement stratégiques ... Radio France s'engage avec un plan de formation de l'ensemble de ses collaborateurs, présenté comme historique par la PDGère possiblement candidate à sa propre succession... (le 30-08-2022)

 

 

Sorry its not set :(

 

Le plus grand plan de formation jamais lancé à Radio France,

rien que ca !

Voilà ce que promet Sybile Veil pour ses journalistes, ses producteurs et équipes de production, et ses animateurs, sur les questions climatiques et scientifiques.

 

Sorry its not set :(

 

L’entreprise publique de radios assure changer de philosophie :

"L’environnement et la science ne seront plus l’affaire des seuls journalistes spécialisés, ils constitueront le socle de connaissances indispensables mobilisables par toutes nos équipes éditoriales".

Sybile Veil préside Radio France durant quelques mois encore, en attendant de savoir si elle sera candidate à sa propre succession...

Bien dans l'air du temps, elle affiche donc sa volonté que les antennes s’engagent et s’impliquent les problématiques environnementales .

Les consignes, sont d'ailleurs vertement exposées, pas de fake-news qui tienne en la matière sur les ondes :

« Nous nous tenons résolument du côté de la science », en sortant du champ du débat la crise climatique, son existence comme son origine humaine. Sorry its not set :(

Elle est un fait scientifique établi, pas une opinion parmi d’autres ».

 

 

 

Radio France entend informer ses auditeurs et internautes en se "fondant sur des données vérifiées et en utilisant un vocabulaire qui reflète la réalité de cette crise, sans la minorer,

veillant ainsi à ne pas nourrir un découragement climatique mais à donner à chacun les clés pour comprendre, débattre et agir".

Au delà des antennes, l’entreprise annonce d’ores et déjà sa décision :

Réduire le chauffage et la climatisation dans ses locaux "suivant les recommandations officielles", 

et d'éteindre les lumières et enseignes plus tôt  …

L’ambition affichée est de baisser de 40% le bilan carbone d’ici 8 ans.

 

Toujours est-il que l’environnement de l’audiovisuel public demeure, lui, pollué par une incertitude : le rapprochement des diverses entreprises est-il toujours, ou non, d’actualité ? 

La suppression de la redevance de l’audiovisuel public est désormais actée,

le financement de Radio France, France Télévisions, France Médias Monde et de l’INA fera l’objet d’un budget alloué par l’état, avec une visibilité pluriannuelle.

C'est l'engagement pris par le gouvernement devant la représentation nationale, même s'il reste à en connaitre les détails et les montants...

Mais le siège de "Pédégère" deviendrait-il celui d'une simple "DG", dans un futur groupe qui réunirait tout l'audiovisuel ?

Même en mettant tous les arguments en termes de communication et de résultats dans sa besace, cela vaut-il le coup de candidater pour la Présidence de Radio France ?

 

Sorry its not set :(

 

En attendant, l'actuelle Présidente de l'entreprise de radios publiques colle aux préceptes gouvernementaux, ce qui ne peut qu’être apprécié...

Sybile Veil expose une planification écologique et énergétique, à l'image du titre et de la mission assignés à la première ministre !

Tout ceci est "Vert ... ueux ".

 

 

 

e-crossmedia, le 30 aout 2022.

 

 

 

Voir l'article

L'info "pluri-médias" de cette rentrée, c'est sur France Info ! La radio publique d'info continue proposera dès le 12 septembre un "talk" quotidien, ciblé sur les moins de 35 ans, sur Twitch de 18 à 19 h. (le 29-08-2022)

 

 

Sorry its not set :(

 

 

Savoir aller à la rencontre des publics...

Evènement en cette rentrée !

La radio d'info continue du groupe Radio France inaugure et revendique un nouveau média parallèle , complémentaire à l'antenne FM.

Chaque soir à partir du 12 septembre les internautes, singulièrement les moins de 35 ans plus accros aux canaux d'infos du web, ont rendez-vous sur la chaine Twitch de "franceinfo :" pendant une heure :

Un thème chaque soir, avec des invités, journalistes, politiques, experts, étudiants .

https://www.twitch.tv/franceinfo

 

La première a eu lieu ce lundi 29 aout, alors que se déroulait dans l'agora de la maison de la radio, quelques étages en dessous du studio, la présentation de rentrée du groupe Radio France.

Ce qui a donné lieu à un duplex qui fera date au sein de la maison ronde.

Sorry its not set :(

 

 

 

 

 

Au micro en studio Manon Mella, journaliste de la chaine, qui est allée sur le terrain à l'occasion de la campagne présidentielle.

Certains observateurs considèrent qu'elle a généreusement ouvert son micro à une jeunesse partisane de la France Insoumise.

Mais elle a manifestement su raconter à sa direction la déconnection qu'elle a constaté du jeune public avec les médias traditionnels.

D'où l'idée, aujourd'hui, d'ouvrir une fenêtre quotidienne sur Twitch en ciblant ces publics, mais estapillée "franceinfo : ".

A ne pas manquer, cet échange avec le directeur de la chaîne , Jean Philippe Baille.  

 

 

                                                                                                                                                                   

 

Qu'attendez vous des médias ?

Quid de l'équité des temps de paroles ?

La politique, le sport, l'environnement, le droit des femmes ... 

Le ton est libre, différent du flux FM, mais professionnel.

La relation avec les internautes est modérée, promet la présentatrice, par 3 professionnels.

 

En souriant, un internaute demande si le directeur de France Info porte slip ou caleçon .

Il vient d'arrriver en studio et répond : "Aucun des 2".

"Twitch, c'est la radio libre des années 80 !".

 

e-crossmedia, le 29 aout 2022

 

Voir l'article

Co-diffusion d’émission radio en télé : ça avance mais en mode "résistance". Certaines équipes rechignent à épouser l’époque et les entreprises avancent sur la pointe des pieds. État des lieux en cette rentrée médiatique 2022 … (le 28-08-2022)

 

 

C’est RTL, composante du groupe M6 qui, en cette rentrée 2022, ose avancer une de ses pièces maitresses sur le grand échiquier de la complémentarité entre radio et télévision.

Dès ce lundi 29 aout, M6 re diffuse à la mi-journée la chronique de l’humoriste Philippe Caverivière, réalisée en direct le matin à la radio, à 7h55.

https://www.rtl.fr/programmes/l-oeil-de/7900179483-begot-calvi-sur-rtl-merci-de-ne-pas-nous-faire-une-sophie-davant-william-leymergie

 

Sorry its not set :(

 

Le groupe présidé par Nicolas de Tavernost poursuit sa conquête de la multidiffusion, petit à petit....

Depuis 2 ans le programme de matinée "Ca peut vous arriver "de Julien Courbet à la radio est déjà retransmis en simultané sur M6.

Elle est d'ailleurs réalisée comme une émission de télévision, mais pour les auditeurs en FM ou via le web, c'est "transparent".

L'offre conserve son ADN  "de radio".

Plusieurs autres personnalités du groupe jouent aussi la complémentarité entre télé et radio, comme Ophélie Meunier, Dominique Tenza, Karine Lemarchand, ou Eric Jean-Jean.

Très remarqué : "Le double Expresso", la matinale d’RTL2, connait un réel succès sur W9

 

Sorry its not set :(

 

Du coté des "musicales" également NRJ Group, qui détient 2 canaux TV sur la TNT, aurait en projet des co-diffusions.

Une partie du show de Cauet en fin d'après midi par exemple, trouverait sa place en quotidienne sur le petit écran. Les meilleurs moments de la semaine y sont d'ailleurs déjà exposés le vendredi à 20 h sur NRJ 12.

 

Mais force est de constater que les "passerelles", comme en parlent les dirigeants des entreprises, ne sont pas si aisées que ça à mettre en place !

Difficile de jeter des ponts entre des équipes originellement constituées de pros de la radio et de la télé.

Nombre de collaborateurs de radio, qui usent de leurs smartphones à titres privé et publient des vidéos sur leurs réseaux sociaux, refusent dans leur cadre professionnel, d'être diffusés en télévision.

Ils acceptent pourtant, parfois, la diffusion sur Facebook Live de leur émission destinée à la FM ... Quelle différence avec la TNT ?

 

En France métropolitaine, c’est le groupe Altice (RMC-BFM) qui a été précurseur.

"Cela a commencé en 2007 quand Alain Weill a décidé de diffuser l’interview matinale de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, pour booster la chaîne qui n’avait que deux an" rappelle le Directeur Général Hervé Béroud.

 

Sorry its not set :(

 

"A l’époque, les politiques rechignaient à venir sur les plateaux.

Le fait de diffuser en télé a permis d’avoir les candidats à la présidentielle à l’antenne.

Cela a très bien fonctionné.

Les audiences radio et TV était bonnes, l’un n’empêchait pas l’autre.

Cela a entrainé une série de convergence : des "Grandes gueules" à la matinale de RMC "Apolline Matin" sur RMC Découverte, en passant par "Neumann-Lechypre" sur RMC Story".

 

Ces co-diffusions sont la conséquence de l’évolution du mode de consommation des médias, mais les dirigeants des "anciens" médias peinent à faire évoluer leurs pratiques en termes de RH.

Face à la multiplication des supports, les organismes se voient pourtant conduits à tenter de multiplier les versions de leur offre pour s'adapter aux différents supports utilisés par leur public.

Le cross-média est une approche objective de cette situation :

elle permet aux émetteurs d'information de faire passer leur message, en l'adaptant dans sa forme et en en variant le ton, tout en maintenant une cohérence de fond en termes d'identité et de message.

L’idée est évidemment aussi d'optimiser les productions…

 

Hervé Béroud chez Altice est catégorique à ce propos :

"Ce type de synergie permet de renforcer les moyens sans plus de coûts.

La principale constatation, c’est qu’une audience ne cannibalise pas l’autre.

C’est une stratégie gagnante du point de vue du contenu et de l’audience. Il ne s’agit pas de fusion mais des synergies. Nos présentateurs et chroniqueurs RMC sont déjà beaucoup sur BFMTV.

Il y a des points de convergence, mais évidemment chaque média a ses spécificités.

La rédaction de RMC travaille en majorité sur la matinale, et la rédaction de BFMTV travaille en continu toute la journée, 7 jours sur 7 : les rythmes ne sont pas les mêmes.

La rédaction unique n’est pas du tout l’objectif.

Mais oui, les passerelles sont notre quotidien et notre force".

 

 

Chez Vivendi-Bolloré le même plan d’action est appliqué entre Europe 1 et C-News. Sorry its not set :(

De 18 à 19 h en semaine Laurence Ferrari, et Pierre de Vilno le vendredi, animent le rendez-vous d’info du début de soirée en simultanée à la télé et à la radio.

Idem en weekend Anthony Favalli orchestre le débat de la matinale de 8h10 à 9 heures en compagnie de Guillaume Bigot.

 

 

 

 

 

 

 

Sorry its not set :(

 

Coté privé et grandes généralistes nationales enfin, Sud Radio n’est pas affiliée à une chaîne de télévision.

Son Directeur Général Patrick Roger mise sur la codiffusion en vidéo de ses programmes, via YouTube, ce qui augmente fortement son audience, puisque la station ne bénéficie pas d’un réseau conséquent sur la bande FM.

A n’en pas douter par ailleurs, l’arrivée dès ce lundi à l'antenne en fin de matinée de Jean-Jacques Bourdin, écarté d’RMC, permettra de conquérir de nouveaux publics.

https://www.sudradio.fr/emission/parlons-vrai-chez-bourdin

 

Coté service public 3 "marques" seulement tiennent le leadership de cette transition vers le multi média.

France 2 et France Inter n’ont pas de coopération établie et régulière, sinon l'invité politique dominical d'Inter co-diffusé sur le canal 27 de la TNT.

Tout comme France 4 et France 5, France Culture, France Musique, Fip etc : pas de crossmédia établi …

Ces chaînes ne pratiquent que des coopérations évènementielles, et surtout souvent limitées à partenariat au niveau de la communication : le logo fameux en bas à droite de votre écran.

 

Sorry its not set :(

 

Mais ..
franceinfo : , elle revendique un peu plus de 3 heures de double distribution radio et télévision.

Le 8h30-9h avec l’invité en fin de matinale radio animée par Marc Fauvelle est d’ailleurs le pic d’audience du canal 27 de la TNT.

Pour la direction l’idée n’est pas que la télévision copie la radio, ni que la radio copie la télévision.

L’ambition est de développer la coopération éditoriale, également sur le numérique.

 

France Bleu, la marque qui rassemble les 44 radios locales de Radio France, continue à voir progresser la diffusion de ses matinales retransmises en région par France 3 : plus de la moitié du réseau est d’ores et déjà concerné.

3 nouvelles implantations seront elles-aussi télévisées d'ici la fin de cette année.

Ce ne sont pour autant que des "captations" d’image en direct des émissions radio, d’ailleurs coté Maison ronde, la direction ne parle que de "radio filmée".

France Télévisions équipe les studios, met à disposition un technicien vidéo et porte à l’antenne un habillage visuel,

mais il n’y a que peu de coopération éditoriale entre les rédactions radio et télé, pour l’heure.

Chacun sait que la tutelle souhaite un rapprochement de France Télévisions et de Radio France sur l'action régionale ...

 

Sorry its not set :(

 

Et puis ... Les "1ères", outremer.

Les 9 implantations sont sans doute celles qui ont la plus riche expérience du cross-média, depuis des années.

Bien avant les chaînes de l'héxagone, elles ont été les premières à se lancer dans cet exercice.

Elles bénéficient d’une marque commune, ce qui facilite évidemment l’affichage.

Dans leur pratique aussi, compte tenu des graves évènements climatiques qui frappent souvent ces territoires, les équipes ont appris à mettre en commun leurs savoir-faire pour optimiser leurs moyens en situation de crise.

Suivant les stations les matinales ou les journaux de la mi-journée, comme les évènements culturels ou sportifs, sont fréquemment traités en multimédia.

Le modèle demeure toutefois en chantier avec la mise en place, innovante d'un point de vue organisationnel, de nouveaux postes de cadres.

Ils ont en charge la polyvalence et la complémentarité des 3 équipes radio, télé et web, pour que l’ensemble des collaborateurs travaillent en cohérence, 

que la production soit co-diffusée dans l'intérêt général, tout en respectant la spécificité de chacun des médias.

Que l’union fasse la force, dans l'intérêt du public et de l'entreprise.

Co-diffuser, c'est multiplier la possibilité de rencontrer le plus grand nombre d'auditeurs et télespectateurs, qui deviennent d'abord, des internautes.

 

e-crossmedia, le 28 aout 2022.

 

 

 

 

 

Voir l'article