Le texte e-crossmedia stylisé

Avec une audience globale de la radio toujours plus faible la seule station en conquête en cette rentrée 2021 : France Info

Toujours moins d'auditeurs pour la radio...

C'est ce que montre ce matin Médiamétrie qui publie son étude dite "EAR",

l'évolution de la traditionnelle vague "126 000", sur la période septembre-octobre 2021.

 

Manifestement les entreprises peinent à s'adapter aux modes de consommation des médias : difficultés de positionnement stratégique pour prendre en compte la révolution des réseaux sociaux qui rebattent toutes les cartes ...

 

Et en termes de RH en interne, difficulté pour faire évoluer les savoir-faire des équipes afin

 

d'épouser l'époque et donc se donner les moyens d'être toujours en conquête d'un large public.

 

Les généralistes sont toutes à la peine, les musicales aussi.

 

L'exception c'est "franceinfo : "

 

A 9% d'audience cumulée la radio d’information continue de Radio France est la seule offre du paysage radiophonique français à réellement bien tirer son épingle du jeu en cette rentrée 2021.

 

info.PNG

Dans le fond franceinfo : est une radio thématique.

Mais dans la forme elle a su devenir une antenne d’accompagnement, fluide, colorée.  La rythmique sonne moins anxiogène. Les présentateurs soignent la valorisation de leurs contenus et tiennent leurs auditeurs par la main.

Mais si ce n’est plus un média froid, la promesse est respectée.

Quoi qu’il arrive l’équipe casse l’antenne pour focaliser sur l’événement : l'immédiateté c'est la rythmique des réseaux sociaux. Solidement installée sur la 3ème marche du podium des radios en France la station est par ailleurs le socle du global-média à marque unique formé avec France Télévisions. A la lecture de ce sondage en effet : "out est plus clair".

France Inter demeure toutefois leader mais enregistre - 0,7%¨ en cette rentrée.

 

 RTL reste 2ème mais en perdant 0,4%.

 

Une offre généraliste du service public résiste de façon plus qu’honorable :

France Bleu est 6ème radio de France.

Le réseau des 44 radios locales de Radio France sait fidéliser son public en région :

 6, 2 % en audience cumulée, seulement 0,1 % de moins qu'il y a un an.

La durée d'écoute s'améliore, et les stations de proximité sont même, de ce point de vue, devant NRJ. Décidément la proximité a sa raison d’être et mériterait d’être sans doute mieux considérée...

RMC perd à nouveau un demi point à 5,6 %,

 

Comme Europe 1 désormais à seulement 4,4%

 

France Culture est stable à 2,9%. Mais son audience numérique est un réel succès : les podcasts sont une belle recette pour ce type d'offre, meilleurs que l'antenne de flux.

 

Du coté des radios musicales, l’érosion se poursuit : décidément la musique n’attire plus les auditeurs, au profit des offres de streaming sur internet.

 

 

NRJ, toujours 4ème radio de France en audience cumulée perd 0,8 % en un an.

Les marques du même groupe destinée à un public plus adulte résistent mieux : Nostalgie et Chérie sont stables.

 

Skyrock résiste bien à 6,4 %, pionnière avec ses "skyblog" de la complémentarité sur internet,

elle est 5eme radio de France : le positionnement sur le rap et les musiques urbaines font aussi son succès.

 

Virgin et RFM du groupe Lagardère perdent, elles chacune un demi-point.

 

Pour le groupe M6 : RTL2 est stable à 4,4%, mais FUN dégringole  à 3,2%.

 

FIP est stable.

 

France Musique prend un peu de terrain et fait jeu égal avec sa concurrente Radio Classique à 1,7%

De là à penser, à la lecture de ce sondage...

. Que les "consommateurs" de radio ne viennent que pour y trouver ce qui n’est pas disponible sur internet … Et que donc, les podcasts ont décidément le vent en poupe.

. Que l'union Web Audio Vidéo est une réalité aujourd'hui incontournable ...

. Et aussi que la prise en compte de l’évolution du mode de consommation des médias est urgente.

 

Les sites web de chaque stations vont finir par faire plus d'audience que les antennes elle-mêmes ! La priorité est de travailler les incontournables réseaux sociaux pour y valoriser les offres des antennes, et en cela repartir à la conquête des auditeurs.

 

e-crossmedia, le 18 novembre 2021.

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !