Le texte e-crossmedia stylisé

Clowns sans frontières / Mairie de Paris / New York / Élysée ... Le parcours de la ministre de la culture : Rima Abdul-Malak

 

Sorry its not set :(

 

Née au Liban, elle a grandit a Lyon bénéficie de la double nationalité franco libanaise.

Rima Abdul-Malak était déjà préssentie il y a quelques années pour remplacer Franck Riester à la culture.

Ces derniers temps elle était surnommée "la vice-ministre" de Roselyne Bachelot ...

Conseillère "Culture et Médias" d’Emmanuel Macron à l'Elysée depuis 2 ans et 6 mois elle a, dans l'ombre de la ministre de la culture, cogéré la crise sanitaire :

l'accompagnement de tout le secteur culturel paralysé du fait de la pandémie.

La fermeture des salles de cinémas et de concert, des musées, les indémnisations des artistes, le soutien aux radios et télévisions privées en difficulté du fait de la chute des revenus publicitaires.

Elle a particulièrement orchestré la mise en œuvre de l’année blanche pour les intermittents du spectacle

Depuis l'Elysée, elle était donc pré-positionnée pour hériter du bureau d'André Malraux, au palais royal.

 

Sorry its not set :(

 

Auparavant Rima Abdul Malak avait passé 4 ans à New York en tant qu’attachée culturelle à l’ambassade de France :

programmation de spectacles, de concerts, d’expos, ou encore promotion du design "made in France".

Elle a aussi organisé un cycle de débats et d’évènements sur les enjeux de la démocratie urbaine entre Chicago, Détroit et Paris.

 

Paris d’où elle venait précédemment. Elle était en charge de la culture aux cotés de Bertrand Delanoë…

Le chantier de la Philharmonie, la création de la Nuit Blanche, de l’emblématique cinéma Le Louxor à la Goutte d’or, de l’institut des cultures de l’Islam,

mais aussi la rénovation ou l'ouverture de nouvelles bibliothèques.

Les cultures urbaines, et singulièrement la jeunesse et la diversité, tiennent une large place dans son carnet d’adresse.

 

Sorry its not set :(En début de carrière de 2001 à 2006 elle était d'ailleurs directrice des programmes de "Clowns sans frontières". 

Parmi les intervenants Louis Chedid, -M-, Arthur H, Philippe Decouflé, Camille, Jeanne Cherhal, Jérôme Savary ou encore William Klein.

"Clowns sans frontières" c'est une ONG artistique et humanitaire qui intervient en France et partout dans le monde pour apporter, à travers le rire et le spectacle, un soutien psychosocial à des populations victimes de crises humanitaires ou en situation de grande précarité, en premier lieu les enfants :

Bosnie, Moldavie, Afghanistan, Birmanie, Madagascar, Bangladesh, Inde, Philippines, Maroc, Liban, Algérie, Territoires Palestiniens, Rwanda, Soudan, RDC.

 

L’ouverture sur le monde et la diversité donc, la jeunesse, les cultures urbaines : voilà manifestement les lignes les plus marquantes du CV de Rima Abdul Malak.

La communication aussi, via l’organisation de grands évènements et la création d’institutions culturelles.

 

Mais quid des médias ?

Qui, rue de Valois, portera les dossiers essentiels et déjà posés sur la table de la ministre ?

. les enjeux du "numérique" qui perdent un secrétariat d'état, mais demeurent localisés à Bercy auprès de Bruno Lemaire et désormais Gabriel Attal ...

. la réforme à nouveau annoncée de l’audiovisuel public, avec la fin de la redevance dès cette année !

 

e-crossmedia, le 20 mai 2022

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !