Le texte e-crossmedia stylisé

"En c'moment sur France Info, il y a l’info qu’il vous faut !" Il y a 35 ans ce 1er juin naissait la chaîne d’info en continu de Radio France. La première d’Europe !

 

C'est l'histoire d'un choix stratégique vertueux....

D'une radio destinée "aux jeunes", qui laisse sa place à "une jeune radio" consacrée à l'actu !

Seulement 100 jours sont nécessaires pour constituer un team de winners avant-gardistes, et pour adapter le studio de la mezzanine à gauche du grand hall de la maison de Radio France.

Il abritait jusqu’au 20 février 87 "Radio 7", fermée par Rolland Faure.

Alors que les radios libres privées s'imposent à l'époque chez les ados et les jeunes adultes depuis la libération de la bande FM,

le Président de l'entreprise est convaincu que le service public doit plutôt investir et innover dans le domaine de l'info plutôt que de s'évertuer, avec difficulté, à tenter de séduire les 15/30 ans.

 

Sorry its not set :(

 

Le Président de Radio France décide donc la création d’un programme d’actualité en continu, à l’image de ce qui marche déjà très bien aux Etats Unis mais qui n'existe pas, alors, en Europe.

Une nouvelle équipe est alors constituée avec, donc, essentiellement des journalistes et des techniciens : pas d’animateur !

 

Un journal de 7 minutes chaque demi-heure, des reportages de 1 minute 50 secondes et des interviews de 40 secondes maxi dans les journaux : ce sont, pour les pros de l'époque, des formats exigeants !

Mais du coup, d'emblée, l’antenne "sonne" moderne. Elle est rapide,  dynamique, tonique même. Le flux d'info en continu est aussi rythmé par des rendez-vous thématiques au fil de la journée,

chaque séquence est "habillée" par des jingles qui apportent une part de musicalité, donne du relief et participent énergiquement à la dynamique d'ensemble.

 

C’est à l’époque une véritable révolution, tant pour les professionnels que pour les auditeurs :

la grille respecte un conducteur précis comme une horloge.

Les présentateurs comme les reporters actualisent leur écriture : tout doit être concis, "punchy"… Tout est calibré à la seconde près !

 

France Info est aussi vorace en contenus ...

Il faut "nourrir" ce fil d’actu en continu : aux reporters de la chaîne et de France Inter s’additionnent heureusement ceux des radios locales de Radio France.

Ces professionnels en région, dont le savoir-faire est à l’époque proche du format "traditionnel" de France Inter, doivent apprendre, eux aussi, à moderniser leurs pratiques :

écrire "court" , monter "court" , raconter "court" ... Angler !!!

Pour France Info, dont ils deviennent de fait les correspondants, il faut travailler vite, respecter ses formats drastiques, et transmettre rapidement le reportage à la maison de la radio à Paris pour une diffusion immédiate !

Plus question d'avoir le temps de travailler pour le journal de la mi-journée, de la soirée ou de la matinale du lendemain : sur France Info, l'info est continue ...

 

Sorry its not set :(

 

C’est Jérôme Bellay qui a débuté sa carrière à l’Union de Reims et qui est passé ensuite comme dirigeant par la station ORTF de Cayenne, puis à Antenne 2, et à TF1 avant de diriger toute l’info de Radio France,

qui est chargé de mettre en place cette offre révolutionnaire.

 

Sorry its not set :(https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/cac01037858/lancement-de-la-chaine-radiophonique-france-info

 

 

Et le 1 er juin 1987 c’est Michel Goujon qui ouvre l’antenne.

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/cac01036779/radio-debut-de-france-info

(Extraits de journaux de FR3, avec l'INA)

 

29 ans plus tard, en 2016 donc, la marque France Info devient, en plus de la radio, un site d'information global en continu à la suite du rapprochement avec le site France Tv Info.

Une nouvelle grille s’installe sur la FM, en lien avec la chaîne TV créée le 1er septembre 2016.

L’habillage sonore composé à l'origine par Gérard Calvi laisse place à de nouveaux jingles signés Jean Michel Jarre.

 

Dès sa création il y a donc 30 ans France Info a su séduire un large public.

Elle comptait déjà un million de fidèles au quotidien après un an d’existence.

Elle est aujourd’hui 3ème radio de France et réalise même sa meilleure audience depuis 19 ans avec plus de 5,4 millions d'auditeurs quotidiens,

selon les derniers chiffres publiés par Médiamétrie sur la période janvier-mars 2022.

 

e-crossmedia, le 1er juin 2022

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !