Le texte e-crossmedia stylisé

Jingle radio : le plus célèbre indicatif est signé Beethoven ! -78ème anniversaire du débarquement-

Sorry its not set :(

 

"Pom POm POM PoooOmMM ",

soit 4 coups de timbales : 3 brefs et un long ...

Sorry its not set :(Chacun entend sans difficulté l’ouverture de la 5ème symphonie de Ludwig van Beethoven.

https://www.youtube.com/watch?v=duBcITjamOs&t=71s

Ce motif musical sera, durant toute l’occupation de la France par l’Allemagne nazie, l’indicatif des émissions de la BBC.

 

En ce jour anniversaire du débarquement en Normandie en 44, c’est l’occasion de se remémorer l’origine du choix ...

C’est en fait une référence à Winston Chruchill qui, à chacune de ses apparitions publiques pendant la guerre, lève la main en formant un V avec ses doigts :

V comme victoire…

Or pour traduire en morse la lettre V il faut, comme le fait Beethoven avec une timbale, frapper 4 fois : 3 coups courts, et un long !

 

 

La radio, comme le web aujourd’hui en Ukraine, s’est imposée lors de la seconde guerre mondiale comme une arme essentielle.

. Hitler comme Staline dès le début du conflit fournissent des récepteurs bon marché à leurs populations. Les postes sont réglés pour ne pouvoir capter que les stations qui diffusent leurs propagandes.

 

. La BBC, qui n’émet alors à l’étranger que vers les colonies britanniques ouvre des émetteurs dès le 10 juin 40 vers la France, dès que Pétain entre en collaboration avec les nazis et ouvre la voie à l’occupation.

Une semaine plus tard le Général de Gaule délivre son « Appel ».

 

Sorry its not set :(

 

Durant 4 ans ensuite ses équipes de la France Libre transmettent depuis Londres leurs messages codés si précieux aux résistants.

 

. De Gaule demande également à Radio Brazzaville, alors colonie d’Afrique centrale, de porter son discours.

Le 31 décembre 1940 il regrette que le poste diffuse surtout la version anglaise de l’évolution des combats : il commande un éditorial clairement orienté "France libre".

 

. La station de Suisse Romande informe les auditeurs qui peuvent la capter de l’avancée des combats.

Les émissions ne sont pas neutres pour autant, le poste helvète choisi clairement le camp des alliés.

 

. En France les studios de radio sont occupés comme l’est le territoire : les ondes deviennent collaborationnistes.

En écho aux 4 notes de Beethoven sur la BBC, cela conduira à la création d’un autre célèbre jingle : « Radio Paris ment, Radio Paris ment … Radio Paris est allemand ».

 

L’histoire sonne parfois comme un riff de guitare dirait-on aujourd’hui, en mode "rythme perpétuel".

"C’est le destin qui frappe à la porte !",

voilà ce qu’aurait dit Ludwig van Beethoven en composant le motif des 4 coups de timbales au début de sa Vème symphonie.

Il n’entend déjà presque plus quand il dirige la création de son oeuvre à Vienne en 1808 mais il est visionnaire, épris de liberté, furieux contre Napoléon qui vient de conquérir son pays :

ses quelques mesures deviendront les plus célèbres de l’histoire de la musique.

Pour l’illustre chef d’orchestre John Eliot Gardiner "Aucun compositeur avant Beethoven n’aura investi avec une symphonie une telle résonance politique".

Et aussi, donc, "radiophonique" !

 

e-crossmedia, le 6 juin 2022 , 78ème anniversaire du débarquement en Normandie.

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !