Le texte e-crossmedia stylisé

Non le débat d’hier soir n’a pas enregistré le pire score d’audience, au contraire ... Il n'y a plus seulement la télé, mais aussi les chaines "web" qui sont regardées !

 

15, 6 millions de téléspectateurs :

voilà l’audience enregistrée hier soir par les médias traditionnels,

c’est en effet moins que les émissions de même nature réalisées lors des dernières émissions présidentielles.

Mais la différence c’est que cette année, compte tenu de l’évolution du mode de consommation des médias, une partie non négligeable du public l’a suivi sur Internet,

et non plus seulement à la télé.

 

 

Et cela fait 1 million et demi de visionnages supplémentaires, que ne prennent pas en compte les enquêtes de Médiamétrie !

4 chaînes Twitch avaient en effet l’autorisation de le retransmettre. HugoDécrypte, comme l’a signalé e-crossmedia ces derniers jours, la chaîne de Samuel Etienne, Jean Massiet et Sardoche.

Ils se sont acquittés chacun de 1500 euros aux organisateurs pour acquérir le droit de le diffuser.

cela fait donc 17 millions 100 000 personnes qui ont en réalité assisté au débat hier soir, c’est même un peu plus qu’en 2012 (17 millions) qui avait vu finalement l’élection de François Hollande.

 

 

 

Voilà donc une démonstration, pour ne pas dire "par l’absurde", que les chaines mainstream ou traditionnelles ne sont plus les seules à jouer, dans la cour des grands, et qu’il faut décidément aujourd’hui compter également avec les nouveaux médias.

C'est sans doute, d'ailleurs, plutôt bon signe.

En étant diffusé sur ces chaîne Twitch, le jeune public a pu être touché, ce qui n'aurait pas été sans doute le cas si l'émission n'avait été relayée que sur les canaux désormais "old school".

 

e-crossmedia, le 21 avril 2022.

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !