Le texte e-crossmedia stylisé

Réseaux sociaux ou médias tradis : qui croire ? Gare aux excès de vitesse ...

 

Rédacteur en chef de France Bleu Sud Lorraine, j'ai monté il y a une vingtaine d'années ce type d'opération,

comme d'autres radios locales de Radio France.

En lien avec les service de l'état : annoncer les lieux de contrôles radar, pour parier sur la prévention, responsabiliser.

Aujourd'hui, mode de consommation des médias oblige, cela existe donc à nouveau, mais via les réseaux sociaux.

 

Sorry its not set :(

A l'époque, nous annoncions à l'antenne, en lien avec la Gendarmerie Nationale les lieux de contrôles.

C'était d'ailleurs en partenariat avec l'Est Républicain qui les publiaient également.

 

Un matin j'envoie une reporter sur la RN 54 pour voir le résultat.

A l'antenne, en direct, des automobilistes arrêtés par les forces de l'ordre sur une aire de repos de Meurthe et Moselle, limitrophe avec le département des Vosges, nous ont dit :

"On l'a entendu à la radio, mais on n'y a pas cru" .

Dommage ... Pour eux , mais jackpot pour le trésor public.

De nombreux auditeurs témoins de l'opération en revanche nous ont remercié, au nom de la sécurité routière :

prévenir plutôt que punir ...

 

 

 

 

Nous étions dans la première décennie des années 2000.

Malheureusement la défiance, pour une large part complotiste, à l'égard des médias n'a pas du s’atténuer depuis !

 

Reste à voir si, dorénavant, le public fait plus "confiance" aux réseaux sociaux.

A l'heure ou d'aucuns s'interrogent sur la nécessité de préserver un service public de l'audiovisuel digne de ce nom,

quelle belle démonstration par l'absurdie ce serait !

 

 

 

 

 

e-crossmedia, le 11 juillet 2022

 

 

 

Logo d'e-crossmedia Pour découvrir nos autres actualités cliquez ici !